Magazine Société

Faible productivité

Publié le 26 octobre 2008 par In Varietate Concordia

Faible productivité


Faible productivité
Et oui, je me rends bien compte que l’inspiration n’est pas au rendez-vous ces derniers temps, les posts se font rare. Que voulez-vous, c’est le phénomène de la page blanche, que dire, que raconter d’intéressant. Je n’ai pas trouvé d’infos vraiment intéressantes ou amusantes à partager avec vous cette semaine.

J’entame demain ma quatrième semaine de taf, et je dois dire que je m’y plais toujours autant, les équipes sont jeunes et sympathiques, et toujours autant de pédés, ça ne me change pas vraiment du marais, et je ne compte pas le nombre de bises faites chaque jour à des mecs, mon boss y compris. Moi qui trouvais que l’hôtellerie était très gay friendly, j’étais loin d’imaginer que la vente l’était encore plus ! Il serait bon que je me pose un moment avec mes deux responsables pour faire le point sur mon travail, pour l’instant on se croise en coup de vent et on échange des banalités, bon ok tout se passe bien mais un échange de feedback serait intéressant tout de même. Et quant à mon « parrain », celui qui était censé me former et m’accompagner tout au long de ces premières semaines, c’est la même chose, il est virtuel, on s’est croisé quelques fois mais c’est tout, pas de réel contact. On me fout une paix royale, j’adore cette liberté je l’avoue, j’ai l’impression de faire partie des meubles depuis des années, d’ailleurs plusieurs collègues m’ont demandé si j’avais été transféré d’un autre magasin de l’enseigne tellement ils sont étonnés qu’on me laisse une si grande autonomie. De quoi pourrais-je me plaindre ?

Cette semaine j’ai travaillé toutes les après-midi ce qui m’a permis de sortir boire un verre après le taf pratiquement tous les jours, il va falloir que je lève le pied tout de même, je ne suis plus tout jeune, les patins de mon déambulateur commencent à s’user ! mdr

Je fais enfin un petit clin d’œil et un message de soutien au prince des voleurs des mille et une nuits qui a vécu quelques évènement abracadabrantesques (pour reprendre une formule célèbre) ces derniers temps, il ne sait plus quoi faire pour attirer l’attention (hihi), toute mes pensées vont pour lui et son homme qui a eu également sa part d’événements improbables. Pour terminer je fais un gros bisou à chouchou qui se reconnaitra et qui a connu des hauts et des bas ces derniers jours.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


In Varietate Concordia 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine