Magazine France

Sarkozy Roi des procédures en justice !

Publié le 27 octobre 2008 par Olive
Grâce au Roi Sarkozy, il n'y aura pas de chômage dans les Tribunaux.

Trois procédures concernant la liberté d'expression et Nicolas Sarkozy ont occupé les tribunaux trois jours de suite. -Romain Dunand a comparu en appel, mercredi 22 octobre, à Paris, pour "outrage", pour avoir adressé un courriel à l'ancien ministre de l'intérieur : "Voilà donc Vichy qui revient : Pétain avait donc oublié ses chiens !" Il risque 1 000 euros d'amende.
-Jeudi 23 octobre, le procureur de Laval, Alex Perrin, a ressuscité le délit d'"offense à chef de l'Etat" contre Hervé Eon qui comparaissait pour avoir brandi une affiche : "Casse-toi pov'con" lors d'une visite présidentielle en Mayenne.
-Enfin, le tribunal de Paris devait examiner en référé, vendredi 24 octobre, une plainte du président de la République pour "atteinte au droit à l'image", contre un éditeur qui a créé une poupée vaudou à son effigie.

Ces trois affaires concernant le président s'inscrivent dans une série de procédures à l'encontre de plusieurs personnalités qui se sont réunies dans le Collectif pour une dépénalisation du délit d'outrage (Codedo), créé par l'écrivain et éditeur Jean-Jacques Reboux. Celui-ci s'est retrouvé en garde à vue après un contrôle policier qui s'est mal passé et a été poursuivi pour outrage. Début septembre, Maria Vuillet a été relaxée par le tribunal de Paris, après avoir été poursuivie pour outrages par un sous-préfet, qui l'accusait d'avoir dit : "Vous représentez Sarko facho, vous êtes un petit facho." Le sous-préfet a fait appel. Simone Levavasseur doit, elle, comparaître devant le tribunal de Vesoul, le 13 novembre, pour outrage au préfet, après avoir envoyé un courriel à la préfecture comparant "l'actuelle politique gouvernementale en matière d'immigration" et "le début des années 1940".
Autres procédures en justice de Nicolas Sarkozy:
- 5 février 2008 : A la demande de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni, le tribunal de Paris condamne la compagnie aérienne Ryanair à verser un euro symbolique au président et 60.000 euros à son épouse pour l'atteinte portée à leur image, utilisée dans une publicité le 28 janvier. Le couple, à la veille de son mariage, était présenté avec une bulle qui faisait dire à l'ancien top-model: "Avec Ryanair, toute ma famille peut venir assister à mon mariage". Nicolas Sarkozy demandait un euro de dommages-intérêts et Carla Bruni-Sarkozy 500.000 euros.
 
 - 7 février 2008 : Nicolas Sarkozy porte plainte pour "faux, usage de faux et recel" contre le Nouvel Observateur dont le site internet affirme qu'il a envoyé à son ex-épouse Cécilia, huit jours avant son mariage avec Carla Bruni le 2 février, un SMS disant: "Si tu reviens, j'annule tout". Il retire sa plainte le 19 mars après une lettre d'excuse du journaliste.
 
 - 24 mai 2008 : Nicolas Sarkozy se constitue partie civile dans une affaire instruite à Albertville (Savoie) et portant sur la création de tee-shirts portant la mention "Sarkozy tolérance zéro", le "o" de Sarkozy étant transformé en cible.
 
 - Septembre 2008 : le président Sarkozy porte plainte après le piratage de son compte bancaire par des individus qui se sont notamment offert des abonnements de téléphonie mobile avec ses coordonnées bancaires.
 Trois personnes ont été déférées jeudi au parquet de Nanterre.
 
 - 16 octobre 2008 : Nicolas Sarkozy porte plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre Yves Bertrand, ancien directeur des Renseignements généraux de 1992 à 2004, après la publication dans la presse d'extraits de ses carnets personnels.
UrPix.fr

UrPix.fr

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olive 331 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte