Magazine Société

Des jeunes Belges débattent de la prostitution au Sénat

Publié le 28 octobre 2008 par Chictype

Ces jeunes endossent le costume de ministres ou de sénateurs pour découvrir de l’intérieur le fonctionnement des institutions. L’expérience existait déjà du côté de la Communauté Française. C’est la première fois qu’elle se “monte” au niveau fédéral. 4 ministres composent le gouvernement et ont élaboré des projets de lois, les autres jouent les sénateurs qui étudient, débattent puis votent les textes. Les thèmes sont sérieux, sensibles : un service civil obligatoire pour les jeunes, des modifications éventuelles à la loi sur l’avortement, la réforme du Sénat ou une légalisation de la prostitution.Ceci n’est qu’une simulation d’une semaine. Dans l’hémicycle, quatre partis : Popelin, Magritte, Mercator et Merckx. Les partis sont imaginaires mais les thèmes débattus, eux, sont bien réels et concrets. Et les débats ici comme chez les “Grands” de la politique, sont souvent animés.On a débattu d’une légalisation de la prostitution pour lutter contre les réseaux, d’un statut pour les prostituées pour les protéger, comme le client. On a discutée d’une modification de la loi avortement pour offrir d’autres solutions, comme l’accouchement sous X et une meilleure adoption des enfants abandonnés.On joue, on fait comme si, on discute surtout entre Flamands et Francophones, un dialogue à poursuivre au-delà de vendredi, fin du vote.

rtbf.be


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chictype 70 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine