Magazine France

> Le retour du traitement social du travail

Publié le 28 octobre 2008 par Annonyme
Pour faire face à la monté du chômage, le chef de l'Etat a annoncé mardi matin le lancement de 100.000 contrats aidés supplémentaires dans le secteur non marchand pour 2009. "Qu'on ne vienne pas me dire que je change de stratégie économique! J'essaie d'être pragmatique" a précisé Nicolas Sarkozy. Le ministère du Budget évalué le coût de cette mesure à 250 millions d'euros.
Le premier secrétaire du Parti socialiste s'est étonné du retour des emplois aidés, et a rappelé que 200.000 d'entre-eux ont été supprimé ces dernières années. Pour François Hollande, "Nicolas Sarkozy a fait un meeting, mais il n'a pas apporté les réponses qui étaient attendues par ceux qui craignent pour leur propre emploi."

Une mesure classique en période de crise
Interrogé par le Monde, Jacques Freyssinet, le président du Conseil scientifique du Centre d'études de l'emploi, a rappelé qu'"en période de montée du chômage, depuis la fin des années 1970, depuis le plan Barre en 1978, chaque gouvernement recourt aux emplois aidés puisqu'il s'agit de la mesure produisant les effets les plus rapides."

Les autres mesures
Nicolas Sarkozy a annoncé une série de mesure pour l'emploi: la réforme de la formation continue (réorienter la formation vers "ceux qui en ont le plus besoin"), une indemnisation plus juste du chômage (fixer "les nouvelles règles de l'assurance chômage"), un guichet unique de l'emploi (la fusion Assedic/Anpe), le développement des contrats de transition professionnelle, le travail le dimanche, des CDD plus souples.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Annonyme 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte