Magazine

Mobilisation pour sauver la poste de Fréville

Publié le 30 octobre 2008 par Hern

freville.jpgClaude Vasselin à gauche et le maire Sylvain Garand à droite.

A Fréville, petit commune rurale du Pays de Caux d'environ 800 habitants située à côté de chez moi, les services de la poste ont décidé de fortement diminuer les horaires celle-ci. En effet, les horaires d'ouvertures devraient passer des 24,5 heures hebdomadaires à 16 heures et ce n'est peut être qu'un début...
En effet, pour
Sylvain Garand, maire du village, c'est la première étape vers la suppression de la poste.
Au delà de Fréville, se seront les habitants de nombreuses communes de la Communauté de Communes du Plateau Vert qui seraient ainsi pénalisées.
Un comité de défense, "Les usagers en colère" est entrain d'être créé par Claude Vasselin, un instituteur à la retraite ( à écouter ici ).

Fréville est une commune en plein développement, avec 30% de logements sociaux, un secteur artisanal et commercial dynamiques où les élus locaux se mobilisent pour faire de leur commune un territoire en devenir.

Ainsi, la friche industrielle renaît avec l’implantation de cinq entreprises et la création d’une trentaine d’emplois. Les élus ont décidé la rénovation aux frais de la commune de la dernière épicerie du village, projet qui est aujourd’hui un succès ; les clients sont de retour et le chiffre d’affaires en constante progression. Le coeur du village est aussi animé par un réseau médical composé de médecins, infirmières et une pharmacie, avec un rayon d’attractivité auprès des populations des communes alentours.

Tous ces efforts sont aujourd’hui les témoins de la volonté de l’équipe municipale de faire vivre au mieux les habitants de cette commune, notamment les personnes âgées, en particulier celles de la résidence pour personnes âgées (RPA) située sur la commune, et aussi la centaine de nouveaux habitants à venir dans les deux lotissements en projet.

La situation actuelle est des plus étonnantes lorsque l’on sait que, le Groupe La Poste avait evisagé le 22 mai 2006, une nouvelle organisation qui promettait le développement du bureau de poste de Fréville, avec des horaires d’ouverture plus accessibles. Résultat, moins de deux ans après, ces nouveaux horaires sont tout simplement une fermeture du service pendant deux jours.

Cette réduction du service est aujourd’hui argumentée par l’entreprise La Poste, au regard de la fréquentation du bureau de poste, et considérant à 10 kilomètres, la présence du bureau principal. Ce dernier situé à Yvetot est par ailleurs en proie à des problèmes de personnels récurrents. Certes, 10 kilomètres, cela est facilement réalisable en ville, quand on a une voiture ou un réseau de transport en commun efficace, mais Fréville est en zone rurale, sans transports publics.

Il est important de rappeler que dans le contrat de service public entre La Poste et l’Etat pour la période 2008-2012, il est précisé que "la mission d’aménagement du territoire qui permet de maintenir sur tout le territoire, y compris les zones les moins denses, un niveau très important d’accessibilité aux services postaux".

Les services publics ont une mission sociale et ne doivent pas chercher à être rentables. La poste de Fréville doit conserver ces heures d'ouvertures actuelles.

Lien : http://christophebouillon.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hern 70 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog