Magazine

jackpot

Publié le 17 octobre 2008 par Mabo @mabomanji
j'abuse, j'ai même pas vu le dernier James Bond mais j'arrive à être en admiration devant la dernière pub de sony pour son nouvel écran super méga chouette machin chose juste parce que ben c'est Daniel Craig, en costume de James Bond, au milieu des flammes et des explosions, il se fait malmener mais se redresse toujours, fixant la caméra sans ciller. vraiment classe.

bon tout de même je l'ai vu dans deux films où il m'a bien impressionnée : Berlin Niagara et Scandaleusement célèbre. et je suis fière de moi j'ai réussi à récupérer la vidéo plus vite que pour les pubs d'avant.
je viens de triper sur la chaîne fashion tv (bouh c'est le mal) parce qu'ils présentaient pas mal de modèles et je me disais que ça serait bien de voir Mat Gordon, celui de la pub pour le parfum que j'ai postée ici. et là je me rends compte que je sais pas du tout ce qu'il a fait comme défilés donc je cherche sur le net, trouve des photos des looks les plus improbables qu'il a du porter, je rigole bien devant les idées de Galliano qui a rendu ses modèles complètement destroy limite zombie au niveau du maquillage, je tombe enfin sur des modèles sympa,

Photobucket

puis sur d'autres photos plus intéressantes sur un autre site (faut dire qu'en casual il est vachement mieux et il a les mêmes chaussures que moi...)
Photobucket
et un tit look Will de Robin Hood avec la tite moustache :p

Photobucket
contente de moi j'enregistre en favori un site sur les modèles histoire d'avoir des nouvelles. je me retourne alors vers la télé toujours allumée pour voir qu'ils passent pile à ce moment-là les extraits de défilés de Mat :p si c'est pas beau ce timing ?! ce sont de ces trucs bêtes qui satisfont vachement parce qu'on les réussit.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mabo 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte