Magazine

Thank you.

Publié le 01 novembre 2008 par Memaliah

J'aurais voulu rester un fétus. J'aurais aimé y rester.J'ai perdu toute trace des grands espoirs, des grands rêves humains. Pourtant, je croyais que l'homme rêvait, lui aussi... surtout lui. Rêver non-stop. Même si j'fonce dans le mur parce que j'ai conscience que " si c'était pas hier et si aujourd'hui y'a rien, ce sera surement pas demain ". J'y pense, un chewing-gum dans la bouche, le coeur en miettes ? Nan pas en miettes, mais à bout. Au bord, à tort. Ai-je tort ? Ou est-ce que j'me tord les pensées pour rien ? La télévision est éteinte depuis bien longtemps même si honnêtement, je ne vois rien d'autre que ce qu'ils nous montrent. Et ils nous montrent pas grand chose, au final, j'reste repliée sur moi-même comme un être humain Sourd, muet, aveugle et amnésique. A force de faire les vrais, on en deviant faux, on regarde, on suit, petit mouton se croyant libre et arbitre de son propre match. Tu rêves, ouais, cette fois-ci tu rêves pour de vrai. C'est poignant, dur, terrible, cauchemardesque mais bel et bien réel. Choisir ta voie, facile quand t'as pas le choix.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Memaliah 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte