Magazine

Elections américaines : réaction de Christian Vanneste

Publié le 05 novembre 2008 par Micheljanva

" Le gouvernement ne connaît pas la crise | Accueil | La laïcité maçonnique, un oxymore "

05 novembre 2008

Elections américaines : réaction de Christian Vanneste

Sur son blog, le député du Nord revient sur la victoire de Barack Obama, et livre son analyse. Extraits :

"La victoire de Barack OBAMA est logique. Les frétillements de bonheur de la médiocratie française sont grotesques. L'Amérique a fort logiquement choisi le changement pour condamner une politique et un parti qu'elle juge responsables de la crise financière et de ses conséquences économiques [...] Si sa victoire est objectivement fondée sur l'apparente évidence de la nécessité du changement, l'enthousiasme panurgien des médias français, comme d'habitude, repose sur des éléments les plus superficiels et les moins déterminants : les américains auraient-ils, en dehors du contexte économique, choisi un beau parleur sans expérience, plutôt qu'un authentique héros, connu pour son travail de sénateur à la fois sérieux et ouvert ? [...]

[..] si beaucoup ont critiqué l'aventurisme de Georges W. BUSH sur le plan international, il convient de rappeler les faiblesses coupables de CARTER avec l'Iran et de CLINTON en Somalie et au Yémen, pour souhaiter que le futur Président des États-Unis s'en tienne à une ligne médiane à la fois ferme et mesurée.

Par ailleurs, je veux réagir à l'affirmation stupide du journal Le Monde (pléonasme ??), dans son édition du jeudi 6 novembre : " à cet instant, nous pouvons dire, avec beaucoup plus de convictions que le 11 septembre 2001 : nous sommes tous américains". Je pense, pour ma part, que ce jour-là, le monde libre s'était senti américain parceque les valeurs communes du monde libre, nos valeurs, avaient été touchées en plein cœur, à travers des milliers de victimes innocentes. Aujourd'hui, les américains ont simplement élu celui qui devra défendre les intérêts américains dans le monde, intérêts qui ne seront pas toujours les nôtres comme c'était le cas pour son prédécesseur. Il est consternant que ceux qui prétendent informer se livrent à de pareilles confusions..."

Carole d'Hombelois

Posté le 5 novembre 2008 à 17h57 par Carole d'Hombelois | Catégorie(s): Pays : Etats-Unis

Commentaires

M. Obama est métis, né à Hawaï d' un père kenyan. A mon avis, il ne représente pas les afro-américains issus de l' esclavage. On le présente comme "noir" .Notre tennisman Tsonga a dit qu'en tant que métis, il se sentait à la fois blanc et noir. Belle et digne formule. Qu'aurait-on dit si M. Obama avait été élu président du Kenya? Que le Kenyans avait élu un président blanc ?

Rédigé par : Jean L | 5 nov 2008 18:37:10

En complèment de l'avis très juste de Mr Vanneste, cette analyse (la fin) du site DeDefensa :

http://www.dedefensa.org/article-evidemment_historique_mais_il_faut_savoir_pourquoi_05_11_2008.html

...Et cela, évidemment, ne nous dit rien, absolument rien d'Obama, ni de sa politique, ni de la position qu'il prendra vis-à-vis du système, et pas grand'chose, ni de l'évolution du racisme, ni de la tolérance de l'Amérique et ainsi de suite; et cela nous en dit beaucoup, au fond et fondamentalement, de l'état de désespoir des électeurs, de la profondeur terrible de la crise de l'Amérique, de notre crise de civilisation. L'événement est historique, sans aucun doute, et il est bon de savoir pourquoi il est historique.

Rédigé par : trahoir | 5 nov 2008 20:51:28

McCain n'est pas un républicain, c'est un libéral qui s'affiche ouvertement avec Liberman et Kennedy (Entre autres).
Il est aussi inexperimenté qu'Obama, c'est un sénateur pas plus. Palin était la seule a avoir tenu un office celui de gouverneur. Le fait qu'elle fut choisie n'était que choix politique et pas de principes. De toutes facons, le role de vice président ne peut etre comparé à celui de premier ministre en France.
Bush a préparé le terrain, pas principalement à cause de la guerre en Irac, mais parce qu'il a dépensé comme un socialiste.
Le choix de campagne de Mccain était de motiver les indépendents, ca ne lui a reussit a rien, seulement à lui faire perdre les élections, qu'il ne méritait pas de gagner de toutes facons.
Dans son discours, hier soir, il nous dit de s'unir sous le nouveau president, il ne manque pas de culot. Les vrais republicains ne compromettront pas leurs principes contre l'avortement.

Rédigé par : Val | 5 nov 2008 22:09:34

quelqu'un peut-il m'expliquer pour quoi on faisait voter les catholiques pour les républicains soit-disant anti avortement et contre le mariage homo alors que Mac Cain était soutenu par des individus pro comme Schwartzoneger et bien d'autres ?

Rédigé par : artaban | 6 nov 2008 00:50:02

Quelle terrible avancée dans le Plan mondialiste anti national, anti chrétien ! Pour moi, c'est la "diversité" ou la prospérité, aussi.Donc, puisque c'est la diversité, ce sera plus de pauvreté en tout et de violence partout.Et, pardonnez-moi enfin cet autre mauvais jeu de mot : "Y a pas bon Obama" !

Rédigé par : louis | 7 nov 2008 12:47:52



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte