Magazine Politique

Emouvante cérémonie du souvenir au cimetière de Puteaux, sans Poilus, mais avec des slameurs

Publié le 11 novembre 2008 par Frédéric-Michel Chevalier

C'est par une très émouvante cérémonie que Puteaux a célébré le 90e anniversaire de l'armistice de la Première guerre mondiale, ce mardi 11 novembre. Plus de 300 personnes, anciens combattants, élus, enfants des collèges, membres du Conseil Communal des Jeunes et simples citoyens se sont retrouvés à 11h30 pour une commémoration qui a duré près de deux heures.

Ce que l'on retiendra de ce 90e anniversaire à Puteaux, c'est l'initiative courageuse de Madame le Maire, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, d'avoir invité le jeune slameur Hassan Khaloufi et plusieurs élèves du cours de chant de l'Espace Jules Vernes à déclamer en slam le poème Liberté de Paul Eluard et quelques textes de sa composition. Initiative courageuse car dans l'assistance, cela a surpris et déstabilisé quelques-uns, habitués à des formes plus classiques de commémoration. Pour ma part, j'y vois un geste politique fort. En effet, en cette année 2008 marquée par la disparition du dernier Poilu, Lazarre Ponticelli, il était nécessaire de passer le témoin aux nouvelles générations. Le symbole est d'autant plus fort que la majorité des jeunes slameurs présents aujourd'hui est issue de l'immigration. On oubliera vite la légère maladresse d'Hassan Khaloufi, peu habitué à ce genre de cérémonie et qui a fait une entrée digne d'une scène de concert, pour ne garder à l'esprit que cette image particulièrement émouvante de ces jeunes issus de la diversité unis avec toutes les générations dans le souvenir des victimes de la Grande guerre.
C'est la France d'aujourd'hui et de demain, diverse et plurielle, qui prend le relai de celle d'hier et hérite du devoir de mémoire. Je souhaite que tous les élus de Puteaux, majorité comme opposition, trouvent la force d'un consensus pour saluer et soutenir cette initiative.

Je me suis ensuite rendu, à l'invitation de Den Marais-Hayer, présidente du Comité de Puteaux de l'Association du Souvenir Français,  au déjeuner des Anciens combattants qui a réuni environ 200 personnes dans une ambiance chaleureuse et conviviale.


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par Le puteolien lampda
posté le 25 décembre à 18:19
Signaler un abus

Après plus de 60 années de repentance coloniale, vous osez qualifier de "maladresse" la volonté qu'un slameur - citoyen français - a témoigné afin d'apporter une note de gaité à un instant où des familles en ont le plus besoin!!!! Il serait, je pense, bon de se poser les bonnes questions et de s'engager d'avantage dans la célébration de la libération de notre pays, bien plus que dans de sempiternelles commémorations. Car rappelons-le l'armistice est jour de célébration de la Liberté et non la "fête" des morts!!!!! Souriez pour la libération et séchez vos larmes de comédien M. Chevalier... Oubliez vos engements "politico-financiers" pour laisser parler l'être humain que vous pourriez être.

A propos de l’auteur


Frédéric-Michel Chevalier 3008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines