Magazine

Dissidence de Carl Lang : réaction de Jean-Marie Le Pen

Publié le 16 novembre 2008 par Micheljanva

Suite à la décision de Carl Lang de mener sa propre liste pour les Européennes, Jean-Marie Le Pen a réagit en envoyant une lettre aux cadres du Front National :

"(...) la Commission nationale d’investitures ayant confié la tête de liste Front National dans le grand nord-ouest à Marine Le Pen, Carl Lang n’ayant obtenu que deux voix sur onze. Les arguments utilisés (différents idéologiques, attaques personnelles, insinuations douteuses…) et les méthodes me rappellent trop celles utilisées en 1998 lors de l’affaire Mégret pour ne pas réagir vivement. J’ajoute que les récentes déclarations de monsieur Sarkozy pariant sur la mort certaine du FN, les contacts pris par monsieur Lang et ses amis députés européens avec Villiers, Dupont-Aignan et consorts, me confortent dans l’idée que cette manœuvre n’est ni spontanée, ni neutre (...)

Dans ces conditions, je demanderai au Bureau exécutif de suspendre les acteurs de cette déstabilisation interne qui ne pourront plus dès lors se prévaloir de leur appartenance au FN, ni utiliser notre logo ou nos fichiers. J’ai demandé à nos avocats de veiller au respect de ces obligations et au Secrétaire général de prévoir de les remplacer". (source NPI)

De leurs côtés, la Nouvelle Droite Populaire de Robert Spieler (ici) et Pierre Vial de Terre et Peuple (ici)viennent d'apporter leur soutien à Carl Lang, dont le comité de soutien prend forme autour d'élus du Nord et de l'Ouest.

Philippe Carhon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte