Magazine Journal intime

De la spiritualité des lignes de métro

Par Sheily

Il me vient souvent de biens étranges interrogations. Ainsi, tandis que je foule athlétiquement les rues du 9ème arrondissement, je remarque que la ligne 12 du métro dessert un grand nombre d’églises.

Me voilà alors lancée dans un calcul mental inhabituel dont le résultat m’amène à la conclusion suivante : la ligne Mairie d’Issy/Porte de la Chapelle est la plus spirituelle de Paris. Elle compte en effet 5 stations qui débouchent sur des églises (Abbesse, Notre Dame de Lorette, Trinité d’Estienne Orves, Madeleine, Notre Dame des Champs) et 2 stations qui portent des noms de saints (Saint Georges et Saint Lazare).

En attendant de savoir se le trajet de la ligne 12 résulte du hasard ou de la coïncidence, j’ai pris en photos deux églises croisées en chemin.

Notre-Dame de Lorette

Eglise ND de Lorette 2008-11-11 001.jpg

Notre-Dame de Lorette. Construite entre 1823 et 1836 sur le modèle des basiliques romaines par l’architecte néo classique Hippolyte Lebas. Ses éléments décoratifs illustrent les différents courants du sentiment religieux sous la Restauration et la Monarchie de Juillet. Splendide plafond à caissons. Dans le chœur, la grande coupole avec La Translation de la Sainte Maison de Lorette peinte par Pierre-Claude Delorme (1836). De chaque côté du maître autel, deux grandes peintures murales (4 m x 7,45 m) : La Présentation au Temple par François-Joseph Heim et Jésus parmi les Docteurs par Michel-Martin Drolling. Remarquable chapelle des Litanies de la Vierge (1836-1854) peinte par Jacques-Victor Orsel, élève de Pierre-Narcisse Guérin.

Sainte-Trinité

Eglise de la Trinité d'Estienne d'Orves 2008-11-11 005.jpg

Sainte-Trinité. Église issue de la Révolution industrielle et du Second Empire et construite par Théodore Ballu (1867). Très large nef surmontée de tribunes et ornée de sculptures, dont la Vierge à l’Enfant de Paul Dubois. Nombreuses peintures murales dont La Sainte Trinité de Félix Barrias, L’Agneau Mystique de Félix Jobbé-Duval et L’Assomption d’Élie Delaunay. Remarquable orgue de Cavaillé-Coll dont le titulaire fut longtemps Olivier Messiaen.

Quelques photos de détails dans mon album Eglises et Monuments.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sheily 2211 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog