Magazine

6 bonnes raisons pour un prototype

Publié le 17 novembre 2008 par Samuel Bouchard

Design itératif

Je vous parlais récemment de “The Art of Innovation“, que je lis lentement mais avec intérêt. L’auteur touche le sujet du prototypage. Je ne sais pas si c’est mon passage dans un labo universitaire ou ma phobie des gros projets, mais j’aime bien le prototypage. Au lab de robotique, la machine à prototypage rapide a fait à mon avis une énorme différence sur la qualité et la crédibilité des travaux. Dans le web et le logiciel, on peut prototyper encore plus facilement qu’en mécanique. Voici donc 6 bonnes raisons de faire un prototype:

  1. Pour faire des erreurs — La première version n’est jamais la bonne. Cependant, on  s’en rend compte souvent qu’en ne l’utilisant. Plus on a un prototype tôt, plus on se rend compte de ses erreurs et plus on peu ajuster rapidement.
  2. Pour avancer – En étant trop longtemps dans la planification et la conception abstraite, on ne gagne pas de momentum. Faire un prototype permet de se motiver, nous donne l’impression d’avancer et nous permet de briser un projet trop gros en plus petites pièces digestibles.
  3. Pour forcer sa chance — Il arrive souvent en prototypant que l’on fasse des découvertes accidentelles. La naissance d’une idée est une chose mystérieuse. Quand on construit, manipule ou utilise un prototype, on risque de faire naître des idées qui ne seraient jamais venues à regarder une simple maquette.
  4. Parce que c’est convainquant – Nous sommes tous incrédules et les clients le sont encore plus. À l’intérieur de l’équipe, un prototype permet de cristalliser certaines “certitudes”, des points sur lesquels on peut se baser pour la suite du développement. Pour un client, un prototype démontre le savoir-faire de l’équipe, que ce sont des gens capable de faire de dont ils parlent.
  5. Pour avoir un feedback de qualité — Tout le monde peut se rendre compte de quelque chose d’important en utilisant un prototype, particulièrement un client (ou un patron). Ce feedback permet de rajuster le tir durant le projet, avant d’arriver à la fin avec un produit fini qui n’a été conçu qu’avec des spécifications initiales qui nous avaient placé sur une mauvaise trajectoire.
  6. Pour favoriser la simplicité — Tant qu’on n’est que sur papier, tout est facile: amenez-en des fonctionnalités et des designs complexes! Quand on sait qu’on a à faire un prototype rapidement et pas cher, on n’a pas le choix d’arriver avec une solution simple. Et la beauté de l’innovation, c’est à mon avis d’arriver avec une solution simple et élégante. Naturellement, les prototypes nous poussent dans cette direction.

À Go, on fait quelque chose!

[photo: Sachapohflep sur Flickr]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Samuel Bouchard 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog