Magazine

Funny Games U.S.

Publié le 17 novembre 2008 par Mrbrown

Un sacré film, qui ne peut laisser personne indifférent.
On aime ou on déteste, mais l'oeuvre reste toutefois un choc.
Difficilement supportable (les cris de l'enfant, la bande son hardcore répétée à saturation) mais aussi très drôle parfois (quand on oublie que ce qu'on regarde est horrible), le film interpelle continuellement le spectateur sur son rapport à la violence, qu'elle soit fictive ou réelle, avec force oeillades complices ou surprises narratives saugrenues (la télécommande).
Dès qu'elle devient jouissive, Haneke dramatise ses scènes, les étire jusqu'a l'insoutenable pour rendre le spectateur honteux d'avoir pu apprécier un tel spectacle.
Une expérience clairement masochiste, le film ne pouvant être un espace où ce détendre, il fonctionne surtout comme témoignage d'une époque, d'autant plus avec l'analyse de la culture pop décelée derrière l'idée de faire un remake identique avec juste la plus value du casting de stars à torturer.
La mise en scène froide, clinique aux longs plans séquences n'est pas sans rappeler celle d'un Van Sant, la cruauté en plus.
Un film à voir, mais préparé à la puissance du choc.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mrbrown 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte