Magazine Société

Cenon va faire sauter le bouchon

Publié le 17 novembre 2008 par Bordeaux7
L’enquête publique sur la phase 2 de la suppression du bouchon ferroviaire de Bordeaux débute aujourd’hui
pôle Cenon.jpg
Pour les Bordelais, Cenonnais, Floracais et Lormontais concernés par la mise à quatre voies ferrées entre Cenon et la Benauge, c’est le moment de se faire entendre. C’est en effet aujourd’hui que débutent pour un mois (jusqu’au 19 décembre) les enquêtes public relatives à cet énorme chantier qui devrait durer quasiment jusqu’en 2015. L’occasion pour les quarante habitations concernées (et les autres) par la construction de ces 3,5 kilomètres de voies, d’aller donner leur avis sur la question dans les mairies de Bordeaux-Bastide, Cenon, Floirac et Lormont. Car ce chantier, qui constitue la phase 2 de la suppression du bouchon ferroviaire de Bordeaux, et a fortiori le passage à l’avenir du TGV dans ce secteur, aura très vraisemblablement une incidence sur la vie des quartiers traversés et des populations. En effet, la particularité de cette nouvelle ligne, c’est qu’elle ne sera pas construite en lieu et place de l’ancienne. Le tracé retenu, baptisé «L’estacade à l’est», passera, comme son nom l’indique, à l’est du tracé actuel et sera réalisé principalement sur estacade, comme c’est déjà le cas au pôle intermodal de Cenon. Une solution qui a été retenue pour plusieurs raisons, mais notamment parce qu’elle est a priori moins coûteuse, facilite la mise en place du système d’assainissement ou encore permet de réduire l’impact de l’écoulement en cas de crue de la Garonne. Du sud du boulevard de l’Entre-deux-Mers (à Cenon) jusqu’au nord de l’avenue Jean Jaurès (Cenon), il est donc prévu de construire pas moins de 1400 mètres d’estacade et aussi d’aménager des franchissements avec les nouvelles voies. Le nouveau chemin de fer franchira la rue Edmond Martin, l’avenue Jean Jaurès, la rue Foch, la rue du Maréchal Joffre, le boulevard de l’Entre-deux-Mers et le passage souterrain de la Benauge. Le Cours Victor Hugo, à Cenon, sera le plus transformé par cette nouvelle voie ferrée. 40 propriétés se trouvent sur le tracé et la Maison de quartier tout comme l’école maternelle Camille Maumey devront être reconstruites. Fin 2015, les premiers TGV traverseront Cenon à 120 km/h.
SM

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine