Magazine

Partie de sa tour d'Ivoire

Publié le 17 novembre 2008 par Mina
Pinceaux totalement mélangés, au milieu de la terrible noirceur qui nous envahit, déjà quelques rayons montrent un bout de lumière. Un coeur s'envole à nouveau vers d'autres cieux, et les coeurs qui restent se perdent en conjectures et constatations, dans le chagrin et la douleur. Une fois encore on se dit qu'il faut vivre pleinement chaque seconde qui nous est accordée, bien-sûr, ce n'est que mon interprétation, d'autres le verront différemment. Mais à partir d'aujourd'hui, juré, je n'ai plus une seconde à perdre. La position de l'archer s'impose plus que jamais, que ma force serve les autres, mes deux petites reines en premier, c'est leur premier déchirement et il est difficile à supporter: Why do we fall Master Bruce, why do we fall? Why is life so unfair? "L'Homme dit: Dieu est un propriétaire absent!".Je dis, il n'y a pas de propriétaire, seulement un force qui nous a donné le libre arbitre, qui nous a fait connaître le bien et le mal, terrible connaissance que celle là, le plus empoisonné de tous les cadeaux.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mina 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte