Magazine

L'histoire cachée des drogues psychiatriques

Publié le 17 novembre 2008 par Alex Ruben

Bruxelles. Suite à une sérieuse augmentation de la consommation nationale de psychotropes et d’antidépresseurs (14% en cinq ans) ainsi que du nombre des consommateurs de ces drogues (22%) mis en évidence par les Mutualités Chrétiennes, la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) belge convie le public à s’informer plus sérieusement sur la dangerosité de ces substances. Déjà en France et en Suisse des notoriétés médicales dénoncent l’utilisation abusive de ces psychotropes qui remplit les coffres de l’industrie pharmaceutique et des psychiatres au détriment de la santé d’un public ignorant les dangers quelquefois mortels encourus. La CCDH vient de publier à cette intention un DVD informatif révélant tous les non-dits à propos de ces substances qui ont déjà détruits individus et familles.

Que se soit en Europe ou aux USA les scandales relatifs aux psychotropes, qu’il s’agisse de leur efficacité ou de leur innocuité, s’étalent dans les médias et ainsi on découvre que les résultats des tests ont très souvent été falsifiés ou faussement rapportés aux autorités de contrôle. Mondialement, 150 millions de personnes sont sous drogues psychiatriques, causant la mort de 42 000 personnes par an. Sur les 20 millions d’enfants placés sous psychotropes 63 000 vont se suicider et cela pour des pseudo maladies créées de toutes pièces par des psychiatres incompétents pour le traitement mais intéressés par le profit. Le présentateur de TV, Sylvain Augier, dans son livre « L’instant ou tout a basculé » rapporte comment diagnostiqué et traité pour dépression, il a mis vingt ans pour se sortir de l’enfer des médicaments « car cela ne guérit rien ». En Belgique les médias rapportent que pour nos aînés de plus de 75 ans, 1 sur 5 est placé sous psychotropes, de même dans nos maisons de repos, 25% voire 44% sont sous psychotropes. Et 87 suicides ont été rapportés en psychiatrie en 2007. Au moins 6000 enfants belges sont sous antidépresseurs, donc potentiellement en danger d’assuétude ou pire (crime et/ou suicide).

Dans un tout récent DVD documentaire intitulé « Profits macabres - l’histoire cachée des drogues psychiatriques », basé sur des interviews de professionnels de la santé, de parents de victimes, d’anciens patients et de statistiques officielles la CCDH révèle l’horreur des drogues psychiatriques et dénonce une entreprise commerciale très lucrative, sans pitié et bien huilée. Sur le même DVD, un autre sujet « Médicaments psychiatriques : la violence sur ordonnance » dénonce la terrible vérité qui se cache derrière la vague de violence qui dévaste nos maisons, nos écoles et nos quartiers.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCHR) a été créée en 1969 par l’Eglise de Scientologie et le Professeur de psychiatrie Thomas Szasz, pour enquêter sur les violations des droits de l’homme par la psychiatrie, les dénoncer et assainir le domaine de la santé mentale.

Pour s’informer : www.cchr.org


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alex Ruben 162 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte