Magazine

Les premières rencontres P.E.R.F

Publié le 17 novembre 2008 par Alex Ruben

La « valorisation du capital humain » est l’un des principaux moteurs de la performance économique des entreprises. Convaincus de l’importance de ce concept et soucieux de partager leurs connaissances sur ce sujet avec leurs clients et partenaires, CONVICTIONSRH, CV DU NET, EXCENTIVE et PLACE DE LA FORMATION se sont associés pour organiser les Rencontres P.E.R.F.

Cet évènement s’est déroulé le jeudi 16 octobre, en plein cœur de Paris et a regroupé de nombreux décideurs RH issus de grandes sociétés françaises. Nouvel espace de rendez-vous pour ces derniers, les Rencontres P.E.R.F. privilégient l’échange à partir des retours d’expérience des intervenants, l’objectif étant d’apporter des éclairages innovants sur les possibilités offertes dans le cadre de la gestion, du développement et de l’organisation de la fonction RH.

Pour parvenir à valoriser le capital humain d’une entreprise, il est recommandé d’utiliser les technologies de l’information que sont Internet, les SIRH et les outils d’aide à la décision, car ces « instruments » sont bien utiles pour traiter les volumes d’informations, réduire les délais et raccourcir les distances physiques dans des environnements le plus souvent internationaux. Mais qu’ils opèrent au sein d’un grand groupe ou d’une PME, les décideurs RH s’aperçoivent bien vite que la mise en place de ces outils et de ces organisations se heurte à un certain nombre d’obstacles au rang desquels figurent :

* La complexité du web qui rend particulièrement difficiles les recherches d’informations sur les profils ciblés au cours d’un recrutement,

* La diversité des cultures, des réglementations et des pratiques locales de gestion des ressources humaines, qui rend compliquée la mise en œuvre de programmes homogènes de fixation d’objectifs et d’évaluation des performances,

* Les contraintes de délais, de communication et de cohérence des solutions disponibles qui freinent la mise en place de plans de développement et de gestion de carrières,

* L’offre pléthorique de formation, avec 46 500 organismes de formation en France, qui rend le choix d’un programme chronophage,

* La résistance au changement à tous les niveaux de l’entreprise,

* La difficulté d’obtenir l’implication de managers, qu’ils soient opérationnels ou RH, dont les emplois du temps sont déjà très chargés,

* Et enfin les choix budgétaires qui considèrent trop souvent que les programmes de valorisation du capital humain sont « moins prioritaires » que d’autres investissements.

Face à ces nombreuses contraintes, il n’est pas rare de voir des projets de « valorisation du capital humain » abandonnés, ou mis en œuvre avec des dépassements significatifs de budget et de délais. Le but des rencontres PERF est d’illustrer des exemples de réussite dans la mise en œuvre de projets de valorisation du capital humain. Une utilisation à bon escient de consultants ou d’experts et la prise en compte attentive des finalités du projet (objectifs, délais, pertinence des choix, etc.) permettent de préparer de manière exhaustive et réaliste le projet et d’éviter les mauvaises surprises en cours de réalisation.

Les entreprises organisatrices ont chacune demandé à l’un de leurs clients de témoigner au sujet d’un projet réussi de valorisation du capital humain. Ces derniers ont joué le jeu et ont accepté d’illustrer certaines problématiques qu’ils ont rencontrées puis de présenter les solutions concrètes mises en place afin de répondre aux objectifs de Performance, d’Emploi, de Rémunération et de Formation.

Les différents thèmes abordés ont été les suivants :

* « La génération web 2.0 : profils et attentes des candidats », concernant les recherches sur le « net » de candidats rares et très demandés et la transformation de ces candidatures en emplois, présenté par PRESSINDEX et CVDUNET,

* « Animer le discours entre l’employé et son manager » concernant la mise en œuvre d’un processus homogène d’évaluation de la performance touchant 170 000 salariés repartis sur les cinq continents. Ce thème a été présenté par AXA et CONVICTIONSRH,

* « Fidéliser et motiver en individualisant la rémunération », concernant les problématiques de rémunération des cadres dirigeants dans un groupe international, présenté par VEOLIA ENVIRONNEMENT et EXCENTIVE,

* « Simplifier et optimiser la gestion de la formation professionnelle : le DIF » concernant l’utilisation optimale du DIF pour l’entreprise et pour le salarié ; cette dernière présentation ayant été réalisée par LE CLUB MED et PLACE DE LA FORMATION.

Les sociétés organisatrices étaient là pour introduire et commenter les exposés mais l’objectif était clairement de donner la plus ample visibilité possible aux témoignages des quatre grands groupes qui ont accepté de participer à l’initiative PERF. L’évènement fut un véritable forum d’échange et de réflexion entre professionnels engagés dans la valorisation du capital humain et s’est clôturé autour d’une animation gastronomique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alex Ruben 162 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte