Magazine Autres sports

Mon cheval est doué…

Publié le 17 novembre 2008 par Pierreristic

Je sais, ça fait prétentieux, mais je suis loin de me la péter tellement je me demande si finalement, je serais à la hauteur de ses qualités naturelles.

Bon le petit quarter horse est là depuis un peu plus d’un mois et entre rejet mutuel, incompréhension, manque de confiance, tentative d’apprendre à mieux se connaître et enfin depuis 2 semaines, le début du travail en reining pur, je savais pas vraiment sur quel pied danser.

Rien de bien inhabituel, je tente de cadencer son galop sur les cercles, le remettre sur son petit derrière, travail de mobilité des épaules pour les spins, apprentissage d’arrêts bien nets… Tout cela ponctué de séances « vent du cul » à la limite de piloter sans contrôle… Heureusement qu’il n’est pas trop grand, j’aurais été incapable de gérer la puissance. Rien ne sert de s’affoler, le tout est de recadrer toujours de la même façon au moment opportun et ça finit par payer.

Le cheval me décoiffe semaine dernière avec ses premiers pivots ou spin que je croyais accidentels mais en fait il les passe de façon égal, avec beaucoup de rythme et de régularité (paramètres importants) même s’il est encore un peu raide à gauche… Je suis dubitative. Ou je suis bonne (j’y crois pas une seconde) ou il est doué. Cette dernière hypothèse commence à trotter dans ma tête.

Après un samedi « musclé », car petit cheval très en forme et beaucoup de monde en carrière, je recadre pour le énième fois sa propension en fuser au galop et l’oblige à se contrôler. Je trouve enfin la parade à ses raideurs sur les spin à gauche, il suffit de l’assoir un peu plus et de le fermer devant, je jubile… Quand la mécanique sera en place, à force de répéter et muscler, ça passera tout seul. On commence son traitement homéo de croissance le samedi soir (PVB poudre calcique). Dimanche je le monte avec une petite paire de draw reins pour canaliser son feu habituel, et là instant fugaces de perfection, le cheval galope le nez par terre, en poussant derrière, pour une fois à une vitesse cool. Je lui demande un arrêt à main gauche… Le petit cheval stop et slide… Pour la première fois avec moi… Moi qui me maudissais d’avoir fait referré le cheval en plate pour l’hiver, que c’est enquiquinant, pas pratique et tout ce qu’on veut. Mais heureusement qu’il les avait!!! Bref, galop à droite, petite lutte et re galop cool le nez par terre. Une autre demande d’arrêt et re stop avec mini slide… Là, c’est pas le Saint Esprit, le cheval répète et dans une carrière de CSO… Je n’ose imaginer sur un sable de reining. IL est doué. Pinaise, je me suis pas gourée!!! Malgré les doutes, les galères, les statistiques qui disent que j’avais 1 chance sur 3 d’en faire un cheval de reining, OUF, j’en ai un. J’ai jamais eu dans les mains de jeunes comme ça jusqu’alors. Faut dire que j’ai pas non plus une grande expérience des jeunes QH, je suis une jeune cavalière en reining. Mais si c’est vrai, cela fait seulement 5 ans que j’ai découvert cette discipline et j’ai arrêté 2 ans pour sauter avec Matisse.flarida20 20sm stop Mon cheval est doué... photo cheval

Me reste plus qu’à savoir gérer le potentiel et son mental, une autre paire de manches en perspective… Merci à mon vieux compagnon d’avoir été ce qu’il fut, c’est aussi grâce à lui que j’obtiens cela aujourd’hui.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierreristic 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine