Magazine

[Figure] Shuraki box 3, Char Rousemann, review

Publié le 17 novembre 2008 par Mikiwank

Je suis heureux de présenter cette review, car elle reviens de loin. Ayant manqué à l’époque de sa préco la shuraki Box 3 de Char Rousemann, il était devenu très difficile de la trouver de nos jours. Mais grâce à nihonju, j’ai pu obtenir Char Rousemann dans les meilleurs conditions. Merci à lui.

Char Rousemann est doncla dernière Shuraki qui me manquait pour compléter ma collection, c’est chose faite. Dans cette review, je me suis efforcé d’être le plus complet possible en matière de photographies en prenant Char dans un maximum de tenues et de combinaisons possible.

On commence par le packaging. Fidèle aux autres de la série, une énorme boite mais qui est bien remplies et surtout bien ordonnée pour donner envie à tout amateur de PVC de baver sur la figurine. Boite cartonnée noire et jaune orangée avec de larges fenêtres pour nous offrir une vue des plus sympathique sous trois angles différents. Char est présenté à l’intérieur avec sa tenue en parfait état, la tenue battle damage se trouvant à coté, tout comme le bustier et la magnifique épée de notre belle Française. Comme pour ses copines, la bite contient un CD drama de 73 minutes et un booklet très bien illustré.

Packaging.



Socle et accesoires.

Là encore, un coup de cœur pour ce socle qui est à la fois simple et sobre, et surtout original. Des socles représentant des morceaux de routes pavées il en existe des tas, mais rarement ils seront traités de manière ingénieuse. GSC nous offre un socle à la forme découpe non conventionnelle. Un relief et un texture riche, loin du simple “carré” de pavement. Les fissures et les briques usées renforce le vécu de la rue et sont coté historique. Il y a une âme dans ce socle qui nous conte l’histoire de Char Rousemann.


Coté accessoires, une magnifique rapière sert d’arme à notre Shuraki 3. On appréciera les formes scicelées de la garde, le tout surmonté de bijoux. Légère et st effilé, cette lame convient parfaitement au style de Char Rousemann et fait d’elle une redoutable combattante.

Le bustier et la robe version battle damage sont découpés et déchirés de façon très esthétique, laissant entrapercevoir ou ne dévoilant que les parties les plus sexy de la figurine, sans pour autant tombé dans le piège du vulgaire.

La belle rapière de Char

La belle rapière de Char

Passons aux choses sérieuses, c’est bien beaux tous ces détails me direz vous, mais que vaut elle dans son ensemble ? Comme sur les deux autres reviews, j’ai rangé les photographies dans l’ordre des différentes tenues dans lesquelles Char Rousemann peut être présentée.

1/ Char Rousemann tenue complète.
















Battle damage








Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mikiwank 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte