Magazine Autres sports

Sautons aux conclusions: les Giants s’imposent

Publié le 17 novembre 2008 par Sixverges
Un autre dimanche palpitant dans la NFL, marqué par de grosses victoires pour de nombreux favoris.
Ravens 10, Giants 30: on va tirer une grosse conclusion tout de suite; si Brandon Jacobs ne se blesse pas, les Giants vont gagner le Super Bowl. C’est dit. Jacobs n’a même pas eu 100 verges hier après-midi (11 courses, 73 verges, 2 touchés) mais il a broyé la défensive des Ravens. Celle-ci, première contre la course, a été réduite en bouillie par Jacobs en première demi, le match étant joué à la mi-temps. Jacobs est un véritable bulldozer, ça fait longtemps qu’on pas vu un RB aussi tough. Les Giants (9-1) s’imposent comme les grands favoris dans la NFC, ils seront durs à battre. Les Ravens ont eu l’air d’une équipe pas tout à fait prête pour de si gros défis, ce qui est compréhensible. Ils n’ont pas à rougir de leur fiche de 6-4…
Titans 24, Jaguars 14: on commence presqu’à penser que Kerry Collins ne flanchera pas… Le vieux routier a mené le siens à la victoire en lançant trois passes de touché en deuxième demi… Il a maintenant 8 TD et 4 INT au compteur, un ratio convenable qui illustre son niveau de fiabilité. Les Titans ont eu chaud hier mais ils ont réussi à garder leur fiche parfaite (10-0). Ils affrontent les Jets, les Lions et les Browns au cours des trois prochaines semaines. Il y a des trap games la-dedans. Quant aux Jags (4-6), ils peuvent commencer à penser à 2009. Grosse déception...
Cowboys 14, Redskins 10: C’est le retour de Tony Romo qui fait la manchette mais on préfère féliciter la défensive des Dallas… Cette unité malaimée a limité Jason Campbell à 162 verges par la passe tout en contenant un Clinton Portis diminué par les blessures. Les Skins ont raté une belle chance de faire très mal aux Cowboys. Les deux équipes se retrouvent avec des fiches de 6-4, ce qui avantage grandement les Giants. Ceux-ci ont maintenant une avance de trois matches sur leurs rivaux, deux équipes qu’ils ont déjà battues. Les G-Men sont quasi-assurés de se sauver avec la NFC Est.
Cardinals 26, Seahawks 20: même si les Seahawks connaissent une saison de misère (2-8), on parle d’une grosse victoire pour les Cards. Ceux-ci peinent à gagner sur la route, le Qwest Field étant un peu leur House of Pain. L’Arizone se réveille à 7-3, leur plus proches poursuivants étant les 49ers à 3-7. On voit mal comment les Cards pourraient bousiller une telle avance. Kurt Warner nous impressionne drôlement, il est vraiment le MVP à date. On a très hâte de voir le match Giants-Cardinals la semaine prochaine, les Oiseux pourraient peut-être donner une frousse aux champions.
Commentaires en vrac sur les autres matches:
-Les Packers ont servi toute une leçon aux Bears (37-3). Kyle Orton n’était pas prêt à jouer, ça paraissait. Le manque d’offensive des Nounours conduira à leur perte. Les trois vraies équipes de la NFC Nord ont donc maintenant des fiches de 5-5… Les matches intra-divisions seront tous comme des matches de séries. Les Bears affrontent les Vikes dans deux semaines, le match retour Packers-Bears ayant lieu à la semaine 16.
-Les Dolphins ont eu chaud contre les Raiders, ils ont survécu de justesse au match piège. Si les Bills gagnent ce soir, on aura les Jets au sommet de l’AFC Est à 7-3 et les trois autres équipes à 6-4. Ça promet. C'est une belle surprise d'avoir une division aussi compétitive après des années de domination des Pats.
-La NFC Sud sera elle aussi très excitante jusqu’à la fin, la pire équipe y étant les Saints à 5-5. Les Panthers (8-2) et les Bucs (7-3) ont peiné hier, gagnant des matches ardus. Les Falcons ont perdu (6-4) à domicile contre les Broncos (24-20) mais, un peu comme les Ravens, ils sont en apprentissage. Les Panthers seront à Atlanta dimanche prochain.
-Les Colts ont eu besoin de tout leur petit change pour venir à bout des Texans (33-27), cette victoire leur confère présentement un wild card dans l’AFC. Maintenant que les Fers à Cheval ont réussi à sortir la tête de l’eau, ils seront à surveiller.
-Les Chargers ne l’ont vraiment pas. Perdre 11-10 quand on a une si bonne attaque, c’est loser pas mal. La maladie de Norv Turner a atteint toute l’équipe… On a bien aimé ce match disputé dans une tempête de slush, rien ne bat le football d’hiver. Un match à aussi bas pointage tombait bien pour des Steelers (7-3) qui se chercent en attaque.
-Parlant de football d’hiver, le Monday Night nous en offrira peut-être. La température à Buffalo devrait être de -5 quand le match commencera, avec 50% de probabilité de neige.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines