Magazine

hanté

Publié le 17 novembre 2008 par Eleken

Cette nuit, j’ai fait - encore - un cauchemar qui frisse folie et réalisme. D’aucun se demande d’où viennent mes idées, je me demande bien pourquoi je ne passe pas une seule nuit sereine, toujours hanté par ces rêves qui virent au cauchemar et qui m’emprisonnent dans un cycle de destruction. Dans celui-ci, j’étais dans une pièce qui me rappelait la salle du haut du bar de Lolo (le pub de Die pour les initiés qui me lisent). Peut-être est-ce partit de la constatation que notre flipper préféré, celui des Sopranos a été honteusement remplacé par un minable flipper playboy qui ne fournis pas la moindre émotion… Bref, je me trouve donc dans cette salle, à la différence près qu’il y a un machin-bidule sur lequel on tape (cf. fête foraine/fête votive) pour mesurer sa force et que - comme au flipper - je m’oppose à Monmon qui est présent pour savoir qui est le plus fort :p

Le problème également, c’est que je sais, car je le sens, que j’ai un serpent dans la tête, qui s’est glissé dedans pendant mon sommeil. Et il siffle horriblement dans mon crâne, coincé entre mon cerveau et l’os de ma tête. Je n’ai qu’une peur, c’est qu’il me morde. Mais comme je ne veux pas me montrer faible, je ne dis rien à Monmon et frappe de toute mes forces le ballon. Le problème, c’est que ce “punching ball” est une clef de la porte de l’enfer et que, plus on frappe, plus la porte à tendance à s’ouvrir…

Au bout d’un moment, le serpent me menace toujours, et j’ai de plus en plus mal au crâne. Normal, l’enfer est en train de se déverser dans ma tête et habite le serpent qui se met à grossir. Il finit par me sortir par le nez avant d’être trop gros et de me tuer en me faisant exploser le crâne. Là, il devient immense et remplace le “truc à frapper” et moi et Monmon on essaye de se défendre en le frappant parce qu’il essaye de nous/me bouffer. Pas de bol, les flammes de l’enfer nous entourent et de la lave a remplacé une grande partie du plancher… Ensuite, je sais pas où est passé Monmon, mais il été plus là :s peut-être le serpent géant l’avait-il mangé…

Et ensuite… Ben mon père à démarré son PC à 6h30 du matin dans la pièce d’à côté (bien sûr sans couper le son du tout) ce qui m’a réveillé et foutu de mauvais poil ;)… Et voilà, encore une histoire à écrire, je retiens surtout l’impression affreuse d’avoir un serpent dans le crâne.

— Eleken,
Be a barjo ^^


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eleken 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte