Magazine Blog

Les Echos.fr: le Web 2.0 au sérieux

Publié le 17 novembre 2008 par Jeanbaptiste

Cet article a été rédigé par Franck Stassi de Problématiques.fr. Il profite de cet espace que je lui ai offert sur ce blog pour vous présenter ses passions.

En inaugurant ce dimanche la nouvelle version de son site, le quotidien économique Les Echos s’adapte aux nouveaux usages de l’internet. Le design est révélateur de cette volonté d’identification du site, qui se distingue de ses concurrents.
On remarque plusieurs points marquants dans le design :

  • Le logo est désormais celui du journal : il y a davantage de cohérence avec le papier. Le web n’est donc plus autonome graphiquement.
  • Le site est centré et non plus ancré à gauche, comme l’a fait Lemonde.fr récemment. L’espace réservé aux articles principaux s’enrichit de photos et adopte un aspect de liste, comme 20minutes.fr ou Lefigaro.fr. Cette tendance est progressivement adoptée par tous les sites d’infos, mais Les Echos conservent une classification par articles, en bas de la page d’accueil.
  • Les couleurs du journal sont omniprésentes : le noir et le rouge. Mais deux univers adoptent un code couleur à part. La séquence Bourse se pare d’un violet agréable à l’œil, qui tranche avec le rouge dominant dans le reste du site. On identifie immédiatement les points forts du site. Quant à la rubrique Luxe, on se demande si ce n’est pas un site à part entière : hormis le header, tout est noir avec des losanges, dans le style Louis Vuitton. Cette différenciation des catégories par couleur est aussi adoptée par le site du Journal du Dimanche.
  • Les icônes : c’est un site économique, mais d’énormes bulles marquent les zones de commentaires, et d’autres présentent les services (listes de valeurs, RSS, newsletter). Les icônes sont systématiquement grises et rouges : la charte graphique est ici poussée à l’extrême.
  • Enfin, l’accès aux sous-catégories s’effectue uniquement après avoir cliqué sur le nom principal : en effet, lorsque l’on survolait le header avec la souris, tout bougeait systématiquement, compliquant l’accès aux sections.

Ces modifications graphiques permettent au premier site économique de se donner un air résolument 2.0, avec plein d’arrondis et de bulles, mais le code couleur est là pour rappeler qu’on ne rigole pas avec l’info, et que la rigueur– le noir et le rouge – est toujours présente, que ce soit sur le papier ou sur le net.


© cqfd for Jean-Baptiste Beaux, 2008 Article original par cqfd pour le blog de Jean-Baptiste Beaux, le 17 nov 2008. | Lien vers l'article | Il y a pour l'instant aucun commentaire sur cet article | Si vous voyez cet article sur un autre blog que celui-là et que vous vous rendez compte que c'est un copie sans lien vers cet article original, merci de bien m'avertir en vous rendant ici.
Tags : design, Franck Stassi, web 2.0


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanbaptiste 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines