Magazine

Encore une qui a tout compris...

Publié le 17 novembre 2008 par Mmedecons
Il y a environ deux ans, je me rêvais princesse au corps de rêve sur le fameux monde virtuel qu'est Second Life.
J'avais un chéri virtuel qui m'achetais des cheveux et des nouveaux seins, qui était fou de moi et qui me tapais des crises de jalousies quand je dansais avec un autre.
 Il n'aimait pas non plus quand j'essayais des virtual-sex-toys géant devant tout le monde.
On avait prévu de se virtuel-marier. Il voulait que je travail comme virtuel-strip-teaseuse dans un virtuel-bar, parce qu'il n'avait pas envie de toujours tout me payer.
Jusqu'au jour où je n'avais plus le temps d'y passer 20h sur 24.
Je l'ai donc délaissé 1 semaine.
A mon retour, il avait trouver une autre nana, à qui il a aussi payé des seins mais aussi des belles jambes.
Alors bof, j'ai laissé tombé. Si je dois dépenser des vrais sous pour du virtuel-plaisir, ça m'intéresse plus.
Mais apparemment, il y en a encore beaucoup qui ont du mal à voir la limite.
Comme par exemple Amy Taylor, qui a demandé le divorce parce que son mari se tapait des virtuel-prostitué sur Second-Life. Elle a même engagé un virtuel-détective pour le suivre et remarqué qu'il virtuel-couchait avec plusieurs virtuel-dames.
VieVirtuelleDeMerde.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mmedecons 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte