Magazine Science

Foire de la Science : 14-23 Nov 2008

Publié le 17 novembre 2008 par Scienceblog
C

a y est, c’est reparti cette année : la Fête de la Science, un marronnier utile pour la presse, une opportunité pour sortir en novembre, malgré le froid et la brume, et la pluie. Comme il fait froid, on reste cantonné dans des amphithéâtres, ou des musées de science, des expos temporaires, des amphithéâtres. La vulgarisation prend tout son essor pendant une semaine. Et nous emmerde !! La plupart du temps, quelques conférences, auxquelles seul un public averti assiste, sont organisées : chercheurs enseignants en exercice, ou à la retraite, quelques étudiants … et qui d’autre ? Bien sur, les structures de vulgarisation en profitent pour organiser des activités spéciales et gratuites (partiellement parfois) en produit d’appel. Ca fait partie de la règle du jeu.

C’était mieux avant !!! C’était au printemps, on se créait un petit stand dans la rue, là ou les gens vivent, on mettait en place un véritable temps festif, et tout le monde, chercheurs, animateurs, et tous les autres, participaient. Je me rappelle un doctor vibrator faisant sentir la proprioception à l’aide de petits vibrateurs placés astucieusement sur les tendons. Les gens rigolaient de voir leur Maire, venue pour l’occasion, tomber à la renverse. Je me rappelle Gilles recréant l’expérience de Blondlot et montrant l’existence des rayons N, évidemment faux, dans la rue. Blanches blouses et courtes jupes, comme une odeur de fête, des chercheurs interpellant le chaland, « elle est belle ma chimie elle est belle » !! Je me rappelle une Fête de la Science dans une cour d’école à Cayenne incroyable, un moment de mélange des populations, un moment particulier, un mixage de couleurs et de gens.

Même si ça n’avait pas franchement de sens, on sentait bien qu’ »il se passait quelque chose ». Bien sur, on voyait bien que l’intérêt restait limité, que ce n’est pas comme ça qu’on va inciter les gens à s’informer, à découvrir, qu’on va promouvoir de nouvelles vocations. Mais ça avait de la gueule, les chercheurs venaient dans la rue, pour autre chose que manifester, et ça c’était du nouveau. On dirait aujourd’hui : ça crée du lien social !!

La science en fête en novembre ne permet pas celà. Là, il faut aller dans les lieux de science pour rencontrer les gens qui produisent la connaissance. La fête, c’est pas pour les scientifiques … à vrai dire, ça n’a rien de festif.

C’est vrai que je ne suis pas un gars avec un instinct grégaire très prononcé, je m’ennuie dès qu’une fête forcée à lieu quelque part, genre la fête de la musique, j’abhorre les troupeaux dans lesquels je m’immisce lors des journées du patrimoine, bref, je suis pas un gars très social. Mais là, ce n’est plus la fête : c’est un enterrement en grandes pompes.

http://www.fetedelascience.fr/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Scienceblog 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte