Magazine

Cours d’informatique

Publié le 18 novembre 2008 par Goure

photo-002.1226921371.jpg

Il y a une dizaine d’années , David , emploi-jeunes à la mairie d’Ampus était chargé , entre autres , d’initier à l’informatique les personnes intéressées. Je fis partie de celles-là et j’appris quelques rudiments bien utiles. Puis il y eut un long “tunnel” sans informatique à Ampus. La demande étant grande , la municipalité actuelle a repris l’initiative. Une belle salle équipée de 5 ordinateurs modernes (Vista-Internet..)  permet aux apprentis-informaticiens de profiter d’une technologie de qualité. Malheureusement cette salle n’est pas accessible aux handicapés/nombreux escaliers .Cédric Collado , étudiant en IUT d’informatique , dispense les cours le jeudi et le samedi, de 16h à 18h. Le bulletin municipal vous a informé de ces possibilités. Certains se sont inscrits et ont débuté les cours. Pour ma part , je me suis inscrite aux cours du samedi pour apprendre à utiliser Powerpoint.  J’y suis allée samedi et suis revenue très contente car j’avais bien compris comment réaliser un diaporama . Merci Cédric. J’y retournerai samedi prochain car j’ai encore beaucoup à apprendre .Si vous avez envie de vous familiariser avec l’informatique et surtout avec Internet , n’hésitez pas à profiter des cours dispensés par Cédric. Il explique bien et , de plus, les cours sont gratuits. Une très bonne initiative à mettre au compte de la municipalité.

photo-001.1226921181.jpg

photo-003.1226921467.jpg

Des ancêtres de nos ordinateurs :En 1938, Konrad Zuse invente un ordinateur qui fonctionne grâce à des relais électromécaniques : le Z3. Cet ordinateur est le premier à utiliser le binaire au lieu du décimal.
En 1937, Howard Aiken met au point un ordinateur programmable mesurant 17 m de long et 2.5 mètres de hauteur, permettant de calculer 5 fois plus vite que l’homme :
C’est le Mark I d’IBM.
Il est alors constitué de 3300 engrenages, 1400 commutateurs reliés par 800 km de fil électrique.En 1947, le Mark II voit le jour, ses engrenages sont remplacés par des composants électroniques.

En 1943, le premier ordinateur ne comportant plus de pièces mécaniques est créé grâce à J.Mauchly et J.Presper Eckert : l’ENIAC Electronic Numerical Integrator And Computer). Il est composé de 18000 lampes à vide, et occupe une place de 1500 m2. Il fut utilisé pour des calculs ayant servi à mettre au point la bombe H.
Son principal inconvénient était sa programmation :l’ENIAC était en effet uniquement programmable manuellement avec des commutateurs ou des câbles à enficher. La première erreur informatique est due à un insecte qui, attiré par la chaleur, était venu se loger dans les lampes et avait créé un court-circuit. Ainsi le terme anglais pour « insecte » étant « bug », le nom est resté pour désigner une erreur informatique. Le terme bug a été francisé par la suite en bogue, terme désignant également le nom de l’enveloppe épineuse et piquante de la châtaigne.

En 1960, l’IBM 7000 est le premier ordinateur à base de transistor.

C’est en 1971 qu’apparaît le premier micro-ordinateur : le Kenback 1, avec une mémoire de 256 octets. Pour en savoir plus , cliquez sur “Comment ça marche ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog