Magazine Politique

Bière de Noël : une tradition à ne pas perdre

Publié le 18 novembre 2008 par Pierre

Ce mercredi 12 novembre a eu lieu le 23eme lancement des « Bières de Noël » par le syndicat des brasseurs de la région Nord Pas de Calais. C’est l’occasion de revenir sur certains fondamentaux concernant la bière de Noël

D’où vient la bière de Noël ?

A l’origine, c’est à dire depuis la fin de la seconde guerre mondiale, c’était un cadeau offert par les brasseurs à leurs clients. Ils versaient un peu plus de malt dans la cuve et du houblon fraichement récolté. Grâce à une température de saison idéale pour la fermentation, les brasseurs offraient ainsi à leurs clients en décembre (le temps de faire les premières récoltes, de brasser, de mettre en garde, on arrivait vite à Noël) une bière ambrée très arômatisée et qui a tout de suite plu aux amateurs.

A noter que la bière de Noël est un mélange de malts pâles et de malts torréfiés, ce qui lui confère sa spécificité ambrée, et que chaque brasseur aime à lui ajouter sa touche personnelle : cannelle, gingembre, miel… et même pain d’épice !

Savoir boire une bière de Noël

Vous pouvez bien sûr vous la jeter dans le gosier au comptoir, entre deux cacahuètes plus ou moins propres. Mais vous pouvez aussi les apprécier plus longuement en vous servant de votre œil (la couleur ambrée est magnifique à la lumière d’un néon), de votre bouche (la bière est ronde en bouche, dense, presque sensuelle, embrassez sa mousse et appréciez son caractère sucré ou amer) et de votre nez (appréciez les bouquets d’odeurs, recherchez l’odeur du houblon, des arômes…). En deux mots, une bière de Noël, ça se savoure.

Quelques rappels

On entend souvent dire que parmi les alcools, seul le vin serait bon pour la santé et la bière ferait grossir. L’essentiel c’est la régularité et au même titre que le vin, la bière bue avec modération protège des maladies cardio-vasculaires.

C’est une boisson à base de céréales et d’eau, elle contient donc de nombreuses vitamines et des sels minéraux. C’est également une boisson énergisante qui contient des glucides et des protéines.

On dit aussi que la bière fait grossir. Or il semblerait plutôt que les buveurs de bière (33cl par repas) aient une tendance à moins grignoter en dehors des repas et à manger plus léger le soir, ce qui est recommandé lorsqu’on ne veut pas grossir. C’est en tout cas bien mieux que les régimes amaincissants qui perturbent l’équilibre alimentaire, et c’est bien plus convivial !

Les bières de Noël de la Région Nord Pas de Calais

Il y en a une bonne trentaine, toutes produites par des brasseurs de la région et avec leurs spécificités propres. Sachez que parmi ces brasseurs, certains sont de très petite taille, comme ceux de « Page 24 » par exemple (deux personnes !) mais tous sont amoureux de leur produits et n’ont qu’un objectif, satisfaire nos papilles. Et vous vous rendrez vite compte que parmi toutes ces bières, aucune ne se ressemble !

Pour découvrir les bières de Noël du Nord, artisanales, vous pouvez vous rendre sur le site des brasseurs du Nord. A titre tout à fait personnel, j’ai beaucoup aimé « L’Abbatiale » de la brasserie des sources

Bonne lecture et, j’espère, bonne dégustation !

François


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre 381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines