Magazine

Un crime de guerre sans nom

Publié le 17 novembre 2008 par Hugo Jolly

(Du grand “courage” à la sauce fasciste…)

Cet article d’Associated Press nous fait part d’un aveux assez troublant des USA: Ils reconnaissent avoir torturé une douzaine de mineurs, rien qu’à Guantanamo, sans pour autant recevoir la moindre condamnation d’envergure de la supposée “communauté internationale”. Et après ça, il y a encore des fois où je me demande: Pourquoi l’ONU n’a rien n’à foutre des civils palestiniens assassinés par Tsahal et les terroristes théocrates fascistes à la tête d’Israël? C’est simple en fait: Un arabe qui résiste aux forces terrorisantes pro-occidentales, c’est mal, c’est un scandal… mais des soldats U.S. qui torturent des enfants arabes, c’est normal, c’est un fait divers pas trop important. Bon, avant que je ne m’énerve trop, voici l’article en question:

Les Etats-Unis ont révisé à la hausse le nombre de jeunes de moins de 18 ans détenus dans la prison militaire de Guantanamo (Cuba), reconnaissant qu’il y en avait eu 12 en tout, et non pas huit comme ils l’avaient fait savoir en mai dernier à l’ONU, a déclaré ce dimanche un porte-parole du Pentagone.

Selon le capitaine de frégate Jeffrey Gordon, cette erreur n’est pas intentionnelle, mais liée au fait que l’âge exact de nombre de jeunes détenus de Guantanamo reste indéfini, certains des intéressés eux-mêmes ne connaissant pas leur date de naissance ni parfois l’année de leur naissance.

En vertu du droit international et de textes ratifiés par les Etats-Unis, les mineurs bénéficient d’une protection spéciale, précisent les militants des droits de l’homme.

Selon le Centre pour l’étude des droits de l’Homme dans les Amériques, les Etats-Unis ont détenu au moins une douzaine de mineurs à Guantanamo, y compris un Saoudien qui s’est donné la mort en 2006. Sur ces 12, huit ont été libérés, selon cette étude, publiée la semaine dernière.

Parmi les détenus restants, deux doivent être jugés en janvier. Le Canadien Omar Khadr, âgé aujourd’hui de 21 ans, a été arrêté en juillet 2002 et inculpé pour avoir lancé une grenade qui a tué en soldats des forces spéciales. Mohammed Jawad, un Afghan d’environ 24 ans, est poursuivi pour tentative de meurtre pour une autre attaque à la grenade qui a blessé deux soldats américains.

L’autre détenu identifié par l’étude du Centre est Tchadien et s’appelle Muhammed Hamid al Qarani. Quant au Saoudien Yasser Talal al-Zahrani, qui s’est pendu avec deux autres détenus en 2006, il était âgé de 17 ans à son arrivée à Guantanamo, quelques jours à peine après l’ouverture de la prison militaire en janvier 2002.

Quelque 250 personnes sont toujours détenues à Guantanamo, soupçonnés de terrorisme ou de liens avec Al-QaJida ou les talibans. AP

Dire que c’est un crime de guerre odieux serait comme dire à quelqu’un que le ciel est bleu (ou gris, selon la température) et pourtant… il y en a encore d’assez fanatiques dans ce monde pour défendre cet état policier immoral, son armée terroriste et ses services secrets mafieux…

  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte