Magazine Culture

Desperate Housewives [5x o8]

Publié le 18 novembre 2008 par Lulla

dnes_v2_dh_group_mini_ban

City On Fire // 16 6oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_72692

   Evénement à Wisteria Lane ! Après le braquage puis la tornade, voilà l'incendie ! Il y a fort à parier qu'on nous sortira l'année prochaine une petite inondation de derrière les fagôts. En général, je suis plutôt client de ces épisodes forts en émotion. Celui de la tornade, les effets spéciaux mis à part, était réussi. C'est l'après-tornade qui a été extrêmement mal géré. Le problème avec Marc Cherry, je le répéte, c'est qu'il n'a pas de couilles. Depuis qu'il a tué Mary Alice dans le pilote, ce qui était un excellent point de départ, il refuse catégoriquement de tuer un des personnages principaux. Je ne lui demande pas de tuer une housewife, même si souvent Gabrielle, par exemple, l'aurait mérité. Par contre, le mari de l'une d'entre elles, ce serait pas mal. Vous me direz, il y a déjà eu Rex. C'est vrai, je l'avais presque oublié. Un enfant alors ? Pourquoi pas un des jumeaux Scavo ? Il en restera toujours un sur les deux après tout ! Non. Marc Cherry tue systématiquement les personnages secondaires gênants, ceux dont la storyline a trop duré et dont il ne sait plus quoi faire. Ainsi, Nora, Carolyne, Sylvia et Victor ont été lâchement tués les saisons précédentes. Je ne parlerais pas d'Ida qui ne servait de toute façon à rien. Cette année, contre toutes attentes, pas un mort ! Du moins pas un que l'on connaît. L'incendie qui a ravagé le club où se produisaient les hommes de Wisteria Lane sous la direction de Dave Williams a fait 6 morts et quelques blessés, dont Mike et Carlos. Ils devraient s'en sortir avec quelques égratignures, tout au plus. Pourtant, pendant tout l'épisode et jusqu'au bout, on nous a fait croire qu'un personnage majeur allait y rester. Je m'en veux d'y avoir cru mais je remercie Marc Cherry et ses scénaristes de ne pas être si prévisibles que ça.

   L'épisode commence par la fin, c'est-à-dire par l'incendie et l'arrestation d'une personne dont on ne connaît pas l'identité. Puis on revient en arrière pour nous dévoiler le déroulement des événements post-feu de bengale. Procédé classique, usé jusqu'à la corde, notamment dans Desperate qui s'en est encore servi il y a 3 épisodes seulement ! Ce procédé a le mérite d'être efficace presque à tous les coups. Et là, il l'était particulièrement puisque tout l'intérêt était de savoir qui avait mis le feu. Evidemment, la plupart des personnages avaient une bonne raison de l'avoir fait. Enfin bonne, ça reste à voir.

vlcsnap_52310

   Pourquoi Bree Hodge aurait mis le feu ? Pour se débarrasser de la journaliste venue faire un reportage sur elle à l'occasion de la sortie de son livre de cuisine et qui découvre très vite que la vie de Bree n'est pas aussi parfaite qu'elle ne veut le faire croire. On sait pertinement que Bree ne serait pas prête à aller jusque là pour protéger sa réputation. Assez rapidement d'ailleurs, elle touche quelques mots à la journaliste sur la complexité de sa vie et son envie de s'en sortir. C'était globalement inintéressant sur le fond mais sur la forme, c'était l'occasion de revoir à nouveau Bree et Orson complices, d'entendre Andrew prononcer quelques mots et les voisins gay de faire comme d'habitude leur commère. Je pense ne pas trop m'avancer en disant qu'ils seront réduits à cela jusqu'à la fin de la série.

   Pourquoi Susan aurait mis le feu ? Pour brûler vif le nouveau petit-ami de sa fille Julie, de passage à Wisteria Lane, qui a 40 ans, 3 mariages ratés à son actif et l'intention de demander la main de sa dulcinée ! Non, sérieusement. On sait très bien que Susan ne ferait pas ça, ou alors vraiment sans faire exprès. Elle a un passé de pyromane mais quand même ! Là encore, sur le fond ce n'est pas très intéressant mais, sur la forme, c'est agréable de retrouver Julie et de découvrir son copain interprété par Steven Weber (que ABC semble vouloir caser dans toutes ses séries). Il est marrant et les réactions de Susan sont impayables. J'ai bien cru que Jackson allait y passer dites donc ! Puis finalement non. Alors j'ai cru que le tour de Mike était enfin venu. Encore raté ! Dave est allé le sauver en héros. Il a cependant glissé un mystérieux "I'm not done with you yet !". Avec une phrase pareille, il semble évident que la personne qu'il cherche à faire souffrir est Mike. Mais ce serait trop simple de nous le révéler à ce stade de la saison. Peut-être que Mike est celui qui va l'aider, sûrement malgré lui, à atteindre sa véritable cible qui serait de toute façon un des autres hommes du groupe. Il ne reste plus que Carlos et Orson. Et Mike. Mais un précédent indice nous indiquait que la cible avait fait un séjour en prison. Au final, on n'est pas plus avancés mais ce mystère a le mérite d'être relativement bien géré jusqu'ici. Dave a tué le policier qui était sur ses traces. Tout portait à croire qu'il allait mourir dans l'incendie et finalement, il mourra entre les mains de Dave. Bien joué. Mrs McCluskey et sa soeur se dirigent tout droit vers Boston pour aller à la rencontre de ce policier. Elles ne risquent pas de le trouver. Mais je suppose qu'elles trouveront autre chose d'encore plus intéressant ...

vlcsnap_112939

   Pourquoi Gabrielle aurait mis le feu ? Pour récupérer tout l'argent de la vieille Virginia qui n'a rien trouvé de mieux pour faire du chantage aux Solis que de les inscrire sur son testament ! Pour le coup, l'ancienne Gaby en aurait été capable. Mais la nouvelle Gaby est une mère responsable et elle ne ferait plus jamais ça. Elle aime toujours l'argent mais elle n'est plus prête à tout pour en récupérer. Bon ben au moins, on ne peut pas dire que son personnage n'a pas évolué. On sait malgré tout que tôt ou tard, les scénaristes céderont à la tention de faire revenir l'ancienne Gaby au premier plan. En attendant, elle va jusqu'à sauver Virginia en proie aux flammes ! Point d'héritage pour les Solis donc. Quoique les choses peuvent encore changer dans les prochains épisodes. C'est en tous cas toujours un plaisir de voir Frances Conroy dans ce rôle. Carlos se fait relativement discret et on ne le tue pas non plus. Pourtant, sa cécité commence à devenir emcombrante. L'incendie aurait été une bonne occasion de le tuer.

   Pourquoi Lynette aurait mis le feu ? Pout tuer ce salopard de mari de Anne qui la bat (pour de vrai, elle n'a pas menti la vilaine !) et qui veut faire la peau à son fils ! Bon, en réalité, c'est surtout Porter qui aurait pu être l'incendiaire. C'est d'ailleurs ce que la police risque de croire. Le fait qu'il possède une arme sur lui ne risque pas d'arranger son cas. Mais on peut d'ores et déjà parier que Lynette s'accusera à sa place ! C'est à elle, à mon avis, que la police passe les menottes. En définitif, cette storyline prend une tournure intéressante.

vlcsnap_45341


// Bilan // En évitant le spectaculaire, cet épisode "événement" de Desperate Housewives est une petite réussite tant il est bien ficelé et tant il évite les écueils des précédentes tentatives. Jusqu'au dernier moment, on est tenu en haleine. Qui a mis le feu ? Qui va mourir ? La suite dans deux semaines !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte