Magazine

Bienvenue à Bataville

Publié le 18 novembre 2008 par Sébastien Michel
Cinema

« Il manque un milliard de chaussures à l’humanité » (Tomas Bata)
Une fable documentaire de François Caillat
Sortie en salle le 19 novembre 2008

bataville_affiche1

Vivriez-vous dans une ville qui porte le nom d’une marque ?
Accepteriez-vous de partager votre quotidien avec des personnes qui seraient à la fois vos voisins, vos collègues et vos supérieurs ?
Seriez-vous heureux de savoir que votre boss décide de tout pour vous, toujours pour votre bien, celui de votre famille, de vos amis, de tous, avec une attention quasi-paternaliste ?
Pour être honnête, j’aurais beaucoup de mal à le supporter ne serait-ce qu’une journée et pourtant, pendant près de 30 ans, ce fut le projet fou imaginé et réalisé par Tomas Bata, fabricant de chaussures renommé.
Dans les années 50/60, au cœur de la Moselle naît alors cette drôle de micro-société, peuplée d’ouvriers, de contre-maîtres, et autre chef du personnel, dociles et reconnaissants d’habiter une « ville dans la ville », où chacun peut apprécier les avantages que lui confèrent son rang social et son mérite professionnel.
Et chacun d’avoir son petit carré de jardin, avec dessus posée, une maisonnette fleurie, à condition de remplir certaines conditions de bienséance et de moralité. Mais enfin, tout le monde peut y prétendre.

Mais alors que c’est-il passé pour que ce petit monde aux rouages parfaitement huilés, ne finisse par péricliter ?
Pourtant, par leur témoignage, on peut penser que les « Batavillois » étaient tous heureux de faire partie de cette communauté idyllique, avec à leur un tête un homme respecté et respectable qui ne les a jamais déçu.
Jamais ?
Peut-être alors avaient-ils oublié que Tomas Bata, (et fils), avait probablement quelques penchants philanthropiques, mais qu’il était avant tout un chef d’entreprise, soucieux de son chiffre d’affaire ?
Peut-être ?…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Bienvenue chez les Ch'tis

    Après une bande annonce en boucle et un passage chez Arthur, l'ensemble fleurait bon l'arnaque franchouillarde à la Bronzés 3 ou Camping. Lire la suite

    Par  Mrbrown
    A CLASSER
  • Bienvenue chez la Chti

    Je ne connais rien au fonctionnement du Parti Socialiste, mais après trois mois de discussion, de votes, de palabres au vu et su de toute la France, l'issue du... Lire la suite

    Par  Allo C'Est Fini
    A CLASSER
  • Bienvenue dans la ploucosphère !

    Bienvenue dans ploucosphère

    Ah les blogueurs. A intervalle régulier, la blogosphère, ou du moins une toute petite frange de celle-ci, aime à se lancer dans de grands débats de fonds, où... Lire la suite

    Par  Alex Gaudin
    A CLASSER
  • Bienvenue en France

    Il y a des textes qui percutent. Ainsi celui de Yves Cusset, sur son site Ou le rire philosophe. Où il est question de la France, sous le titre What is France... Lire la suite

    Par  Didier54
    A CLASSER
  • Bienvenue à bord, sauf…

    Qu’ils soient handicapés, obèses ou ivres, les passagers encombrants donnent du fil à retordre aux compagnies aériennes. Petit florilège de cas atypiques…... Lire la suite

    Par  Cahri Cahri
    A CLASSER
  • Bienvenue en enfer

    Je pense cela a peu près tous les matins lorsque, me faisant volontairement traiter plus bassement que du bétail, je me dis que ma vie n’a pas vraiment de... Lire la suite

    Par  Aboivine
    ASIE, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES
  • Bienvenue à Vegas !

    Toujours dans mes coups de cœur pour vacance, dernière étape aux États-unis. Bienvenue à Las Vegas, une ville plus que surprenante surgissant du désert. Ici... Lire la suite

    Par  In Varietate Concordia
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Sébastien Michel 3013 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte