Magazine

Noir de Lune

Publié le 18 novembre 2008 par Tatiana Yansor


Eh bien me voilà ! Où étais-je passée ? Aux Usa, avec Sarah. En pleine éléction américaine ! Incroyable...Merci pour tous vos messages, je vais prendre le temps pour y répondre. Qu'ai-je lu de beau ? J'ai beaucoup aimé Noir de Lune, d'Alice Sebold, chez Nil.
Première phrase : "Tout compte fait, je n'ai pas eu de mal à tuer ma mère..."
Une femme tue sa mère. Tabou. Rien de larmoyant dans ces pages. Noirceur, audace, sincerité. Sebold, qui nous avait fait frémir avec la Nostalogie de L'ange et Lucky, frappe fort. Elle tient son récit jusqu'au bout. On referme le livre en se sentant à la fois glauque et admiratif. Ce roman a fait couler beaucoup d'encre outre-Atlantique, où il est généralement --et à tort-- considéré " a horrible book." Pas facile de mettre en scène une héroïne qu'on n'a pas envie d'admirer, ni d'aimer. Pas facile d'écrire sur un sujet aussi rébarbatif. Pourtant on tourne les pages avec avidité. Un peu comme dans l'excellent et morbide : " Il faut qu'on parle de Kevin" de Lionel Shriver (J'ai Lu)
La meilleure chose à faire c'est de le lire vous même et de vous en faire votre propre idée.

Noir de Lune
Noir de Lune
Noir de Lune
Une video en anglais

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :