Magazine Société

Gaza sans carburants, sans électricité, sans médicaments et bientôt sans nourriture

Publié le 18 novembre 2008 par Tanjaawi
La cruauté israélienne, la complicité occidentale et l'indifférence du monde arabe sont sans limites ... Ce dimanche, le blocus a fait sa 258e victime : un bébé âgé de sept mois est mort à l'hôpital Ash-Shifa à Gaza. (JPG) Harcelés par les attaques israéliennes, leurs droits humains les plus élémentaires bafoués par Israël, l'occident et les dictateurs du monde arabe, les Palestiniens de Gaza refusent de plier - Photo : AP/Hatem Moussa Ma'an News Agency / 17 novembre 2008 / Info-palestine

Ce sont 70% de la bande de Gaza qui étaient plongés dans le noir ce dimanche soir après qu'Israël ait bloqué pour le cinquième jour consécutif les livraisons de combustible pour la centrale électrique de Gaza, a déclaré un haut responsable palestinien du secteur de l'énergie.

Kan'an Ubeid, sous-directeur du secteur d'énergie palestinienne, a fait savoir lors d'une conférence de presse à Gaza qu'en plus de l'arrêt de la centrale électrique qui fonctionne au diesel, le réseau électrique fournissant de l'énergie en provenance d'Israël s'était arrêté en raison de la demande accrue sur le système.

Il y a eu à répétition des pannes électriques dans Gaza depuis que la centrale électrique s'est arrêtée jeudi dernier. Israël a bouclé ses frontières avec Gaza pratiquement tous les jours depuis le 4 novembre, interdisant les livraisons de nourriture, de carburant, et de médicaments.

Ubeid a expliqué que le blocus israélien complet empêche également l'importation des équipement et des pièces de rechange, dont des générateurs et des bobines de câble, devant servir à réparer les lignes électriques amenant l'électricité israélienne.

Il a dit également qu'en l'absence de gaz pour la cuisson des aliments, les habitants vivant dans les secteurs dépendant de l'électricité israélienne ont voulu consommer plus de puissance électrique, augmentant la pression sur le réseau.

Le manque de pièces de rechange signifie aussi que ne peuvent pas être dépannés les générateurs faisant fonctionner les hôpitaux et toute autre infrastructure d'importance. Le générateur principal de l'hôpital européen dans Khan Younis s'est déjà arrêté, ainsi que le générateur de secours de l'hôpital Ash-Shifa dans la ville de Gaza, le plus grand centre hospitalier du territoire.

Les coupures d'électricité impliquent aussi que les réseaux d'approvisionnement en eau ne peuvent pas pomper l'eau avec une pression suffisante, signifiant que les immeubles tant soit peu élevés sont sans eau.

Convoi de médicaments bloqué

Plus tôt dans la journée de dimanche, la police israélienne des frontières a empêché 15 camions chargés de médicaments d'entrer la bande de Gaza, selon un représentant du ministère palestinien de la Santé.

Mu'awiyya Hassanein, directeur général des services d'urgence et de transport ambulancier a informé la presse que bien que le ministère de la Santé manque de plus de 300 types de médicaments, les 15 camions ont été arrêtés au poste frontière de Karem Shhalom à l'entrée de Gaza. Hassanein a indiqué que les hôpitaux de Gaza manquerait bientôt de plusieurs autres séries de médicaments.

Hassanein a indiqué à Ma'an Agency dans un entretien par téléphone que « la situation sur le plan de la santé publique devient de pire en pire » dans Gaza.

« Un désastre sanitaire va se produire si Israël continue d'empêcher l'arrivée de médicaments dans Gaza, » ajoute-t-il.

Ce dimanche, le blocus a fait sa 258e victime : un bébé âgé de sept mois est mort à l'hôpital Ash-Shifa à Gaza.

Pendant ce temps, ce sont environ 400 patients souffrant de cancer et de maladies cardiaques qui attendent un traitement dans des hôpitaux israéliens et en Cisjordanie sous occupation. Israël a uniquement permis à 270 malades de Gaza d'accéder aux soins depuis que le blocus complet a été imposé plus tôt en novembre.

Hassanein a lancé un appel pour que les organisations internationales de la santé interviennent « pour sauver les hôpitaux de bande de Gaza d'un désastre de la santé publique qui a déjà commencé. »

16 novembre 2008 - Ma'an News Agency - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.net/en/index.ph...
[Traduction : Info-Palestine.net]

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tanjaawi 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine