Magazine

Contrer le zapping ? Facile…

Publié le 18 novembre 2008 par Imagiin

Depuis quelques temps, la majorité des publicitaires américains s’arrachaient les cheveux…

tivo.jpg
Non pas parce que leurs maisons californiennes prenaient feu, mais plutôt parce que les consommateurs réussissaient à éviter leurs spots publicitaires, grâce au redoutable… enregistreur numérique (tels que TiVO) !

En effet, ayant la possibilité d’accélérer la coupure pub afin d’arriver directement jusqu’à leurs programmes favoris, les téléspectateurs pouvaient ainsi éviter 8 ou 10 minutes de réclame non désirée.

Mais, comme vous vous en doutez, les marketeurs ont bien plus d’une stratégie dans leur sac.

S’associant à de grands chercheurs en marketing visuel et psychologie de la perception, les publicitaires ont donc réfléchi à la solution permettant d’enrayer ce phénomènes de zapping intempestif.

Et… Ils l’ont trouvé.

Il paraitrait que, pendant que le téléspectateur appui sur le bouton « avance rapide » de sa télécommande, celui-ci fait un effort particulier de concentration pour savoir quand est-ce-qu’il doit réactiver la lecture en vitesse normale, au moment de la reprise de son émission.

avancerap.jpg

Hum Hum…

Ce qui signifie que durant ce cours espace de zapping,

le spectateur est donc extrêmement A-TTEN-TIF !

Ce postulat a donc suffit à convaincre les annonceurs de réaliser des publicités spécialement conçues pour être visibles en vitesse de défilement rapide !

Un bon gros logo affiché en statique,

en haut à droite de l’écran pub, pendant 1,5 secondes,

la voilà notre punition !

Un coût diminué, une créativité moindre, un consommateur hypnotisé : tant d’arguments vendeurs pour séduire l’annonceur…

Alors… Mieux vaut-il arrêter de zapper ?

Coincé.

Sources : YouVox

The Economist


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Imagiin 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte