Magazine Rugby

Du Costaud et Ouedraogo !

Publié le 18 novembre 2008 par Misterrugby

Le grand retour de la coqueluche des supporters

Les entraineurs ont livré leur verdict en annonçant la composition de l’équipe de France qui affrontera ce samedi l’Australie dans ce qui est incontestablement le match le plus important de ce nouveau Quinze de France. Le moins qu’on puisse dire, à en regarder les noms qui figureront sur la feuille de match, c’est qu’on devrait laisser de côté quelques temps les illusions de grand large. La sensation vient donc de la nomination de Sébastien Chabal comme titulaire en deuxième ligne. Visiblement le requin de Sale aura pour mission principale d’apporter du muscle face à de solides Wallabies. L’autre nouveauté, d’avantage due à un malheureux concours de circonstances, et la sélection en Tillous-Borde au poste de demi de mêlé mais aussi présenté comme un neuvième avant à l’image d’un Byron Kelleher à Toulouse. Un seul petit problème, le joueur castrais est loin d’avoir l’aura du néo-zélandais sur le jeu pour l’instant. Les entraîneurs prennent leur responsabilité en ayant préféré de prendre le jeune demi de mêlé tarnais au Clermontois Mignoni. Si on ajoute à cela la présence de Skréla en 10, celle de Jauzion en 13 ou celle de Traille sur le banc, tous trois taillés comme des footballeurs américains, on pourrait avoir le sentiment d’être revenu sous l’ère du « Kayser », Bernard Laporte. Mais dans ce cas, pourquoi vouloir privilégier « Fufu » Ouedraogo à son coéquipier, le surpuissant, Louis Picamoles ? Probablement pour offrir une meilleure tenue en touche face à ses Wallabies toujours hyper organisés, et très fort sur leurs bases. Lièvremont, N’Tamack et Retière innovent en choisissant de réserver les joueurs les plus denses (et donc les moins joueurs) , Millo-Cluski, Lecouls et Picamoles en deuxième mi-temps, pour empêcher la mêlé australienne de prendre le dessus. Surprenant ! Notons aussi que les joueurs capables de déplacer le jeu au pied sont nombreux derrière (Skréla, Baby, Heymans, Tillous-Borde, etc.). Pour les Bleus, il s’agira du premier très gros test, si on considère que lors du dernier tournoi l’équipe n’était alors qu’expérimentale. L’équipe de France va affronter ce qui se fait de mieux dans le monde et samedi soir nous serons fixés sur la réelle valeur, le réel talent de cette équipe. Rien de moins.

Le XV  de France :

 

Médard - Malzieu, Baby, Jauzion, Heymans - (o) Skrela, (m) Tillous-Borde - Harinordoquy, Dusautoir, Ouedraogo - Nallet (c), Chabal - Mas, Szarzewski, Faure

Remplaçants :Lecouls, Kayzer, Millo-Chluski, Picamoles, Tomas, Traille, Palisson

Le XV australien :

Ashley-Cooper - Hynes, Cross, Mortlock (cap.), Mitchell - Giteau (o), Burgess (m) - Smith, Palu, Mumm - Sharpe, McMeniman - Baxter, Moore, Alexander.

Remplaçants : Polota-Nau, Kepu, Chisholm, Pocock, Cordingley, Cooper, Ioane.

  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misterrugby 1460 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines