Magazine Séries

Weeds : 2.10 Surveillance

Publié le 18 novembre 2008 par Tao

Il est beaucoup question de sexe dans cet épisode de Weeds. Celia et Doug remettent cela dans toutes sortes de positions possibles, à vous d’imaginer et même la pub d’Isabelle pour enfants obèses ne leur coupent pas leurs envies, c’est dire s’ils sont des obsédés. En contraste, le mariage de Celia et Dean prend de plus en plus l’eau. Même leur anniversaire ne rallume pas la flamme. Et on n’est même pas triste pour eux.

Une ancienne copine d’Andy refait surface et eux aussi baisent comme des lapins. J’avais rarement vu une intrigue aussi insipide car aussi vite arrivée, la brunette repart déjà. Du moins en apparence, car on la retrouvera par la suite. Néanmoins on s’ennuie en la regardant. Mais ce petit retour semble faire comprendre à Andy que son rêve ultime n’est sans doute pas d’aider Nancy à élever ses enfants.

Mais c’est du côté de Nancy que tout se joue. Un peu normal, le personnage de Mary Louise Parker étant l’héroïne. Heylia lui déclare une guerre mortelle après avoir dû fermer son commerce et sans jamais élever la voix menace directement Nancy et sa famille. Ça fait assez froid dans le dos. Cela nous fait penser que l’on ne connaît pas vraiment qui est Heylia. Et si elle est dans le commerce de la drogue, c’est certainement car ce n’est pas une tendre. Nancy n’en a pas fini avec les problèmes car sa relation avec Peter prend l’eau alors qu’elle tentait de lui faire franchir une nouvelle étape. Et vu la tête du monsieur à la fin, il risque de ne pas bien prendre cette rupture alors qu’il est mis également à mal dans son travail suite au fiasco de sa descente chez Heylia. Point positif par contre, l’alchimie entre Nancy et Conrad n’a jamais été aussi évidente. Mais arriveront ils à passer la limite entre amis et amants ? Je n’en suis pas tout à fait convaincu.

Les enfants Botwin font plus ou moins de la figuration. En particulier Silas, qui après avoir eu une grande intrigue en début de saison, n’a plus grand chose à dire aujourd’hui. Shane continue sa petite romance avec Gretchen et je trouve cela à la fois touchant et normal. On pourra d’ailleurs souligner la parano de Gretchen ne voulant pas être raccompagnée par Peter car elle ne le connaît pas. Mais au fond elle a raison. Autre détail amusant, l’aspect particulièrement disfonctionnel des adultes de la série. Au final Shane est un peu le Lisa Simpson de la série car il est le seul personnage véritablement normal de la série.

En conclusion, on amorce la fin de la saison 2. En tout cas du côté de Nancy c’est bien parti. Pour le reste ça reste la grande inconnue.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tao 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines