Magazine

Parcelles (4)

Publié le 18 novembre 2008 par Didier54 @Partages
17. Gars de six ans adore préparer la table du petit déjeuner. C'est rigolo de le voir procéder. Toujours il y a un "plan" mis à exécution. L'autre jour, il avait tout disposé de sorte que c'était en fait un château, auquel on accédait par une cathédrale, etc. Et dire que nous, on voit des pots de confiture, bouteilles de lait et boites de céréales.
18. Elle est en poste depuis une dizaine d'années. Visiblement, dans ce service, "on" cherche à s'en débarrasser. Mais histoire de faire compliqué, faisons pas simple. Alors tout se passe sans mots dire, sans regards croisés, bureau d'à côté, portes fermées. C'est confirmé, si besoin était : "On" est con. D'ailleurs, "on" a mauvaise mine. Papier mâché.
19. A coup de ceinturons elle défonce. La plage arrière. Le pare-brise. Hystérie ordinaire dans une petite cité d'une petite ville un petit soir de novembre près d'un petit immeuble avec de petits appartements. Girophares bleus sur nuit noire. Cris. Au balcon, une enfant pleure. Dans la rue, il pleut des jurons. On appelle cela un fait divers. Il paraît.
20. Au cours d'une soirée de vieux croquants à la quarantaine bien entamée, la discussion ripe à un moment sur les souvenirs musicaux des uns et des autres. On se marre à exhumer des noms oubliés, à faire resurgir des Stone et Charden et compagnie. L'occasion de réentendre Richard Cocciante, Jean Schultheis, Angelo Branduardi, Marcel Amont, Nicolas Peyrac, Patrick Juvet, Richard Clayderman ou encore Luis Mariano et Kiss. Un courageux glissera du Zappa. Nina Hagen fera une apparition. Sacrée soirée.
21. Ce que c'est, la conscience. Soirée restau. Nous connaissons un serveur. A l'heure de la facture, madame paie. Nous quittons l'endroit et regagnons l'automobile. Enfants repus. Mais quelque chose taraude madame. Elle pense qu'une pizza n'a pas été facturée. Monsieur connaît madame. Sait que ça ne va pas la lâcher. Lui dit, le mieux, c'est que tu y retournes. Madame le fait. Au restau, on n'en revient pas. D'autant que la pizza a été payée. Madame revient. Visage changé. Je suis fier de nous. De ce que nous disons à nos enfants. L'honnêteté qui se vit et qui se fait vaut mieux que celle qui se dit.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier54 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte