Magazine High tech

Micromania Game Show 2008, on y était - Première partie

Publié le 18 novembre 2008 par Gameup

Personnellement, je trouve qu’il n’y a rien de plus courageux qu’une personne qui arrive à se lever tôt me samedi matin après une semaine éreintante au boulot. Cependant, il y a des cas ou cela vaut vraiment coup, surtout si c’est pour tester en avant première les futurs jeux vidéo qui sortiront courant le mois. Je me suis donc mis en route pour la porte de Versailles en ce samedi 1er novembre pour assister au salon du jeu vidéo créé par Micromania, le Micromania Games Show.

Arrivé sur les lieux à 8h30, 30min avant l’ouverture de la porte, une petite foule est déjà rassemblée dans le froid sous le ciel gris parisien. On y trouve des jeunes, des moins jeunes d’une trentaine d’année, des parents avec les jeunes enfants de 8/10ans, des wesh, des kikoolol, des nolife, etc… Bref, on trouve de tout. A 9h, la foule d’une centaine de personne s’est transformé en un attroupement immense de plus de mille personne. Les vigiles étaieint un peu débordés par l’afflux de personne et avaient du mal à checker les billets d’entrée, demandant perpétuellement de se tasser contre la porte d’entrée. Heusement, Micromania fut à l’heure et juste après 9h les portes se sont ouvertes.

Le salon en gros

Premiers pas sur la moquette du Hall 6 de Paris Expo, on trouve un magasin Micromania avec une belle brochette de vendeur pret à vous refourger tout ce que vous voulez. Ils sont pas fous chez Micromania, il faut faire marcher le business. Au sommaire de l’édition 2008 du salon, il y avait surtout des stands énormes Playstation, Xbox360, Nintendo, EA, Ubisoft, Activision et une scène Micromania ou sont présentés les différents jeux et concours du salon. Le reste est bourré de petits stands présentant des jeux uniques. Au niveau ambiance, chaque stand crachait leurs décibels et surenchérissait au niveau babe et goodies pour appâter le maximum de visiteurs.

Le magasin

Je vous vois derrière vos écrans en train de vous demander : “mais qu’est ce qu’il vient me parler du magasin ? je sais à quoi ça ressemble un Micromania !”. Si je vous en parle, c’est que j’ai une bonne raison. En effet, on avait le droit à un magasin un peu différent de ce qu’on trouve dans nos galeries commerçantes. Micromania a décidé d’appater le client à gros coup de goodies. Par exemple, dans ce magasin, si vous réservez Tomb Raider Underworld, présenté dans le salon, vous avez droit a la statuette Lara Croft d’une hauteur de 18cm. Et c’était de même pour plein d’autres jeux comme Mirror’s Edge ou Left 4 Dead où la reservation vous donne droit à un t-shirt, etc… Pour les gros collectionneurs de goodies, c’est le genre de chose qui peut valoir le coup. Je crois qu’il est tant de passer aux choses sérieuses et parlons jeux vidéo.

Le stand Playstation

Sur ce stand, étaient présentés le nouveau MotorstormPacific Rift. Des bornes étaient dispersées autour d’un gigantesque monster truck écrasant une pauvre voiture qui n’avait pas demandé à finir ainsi. On a pu

noter des graphismes plus fins, mais en soit, le gameplay reste le même et le jeu reste un gros jeu de course de bagnole typé arcade. Je rappelle que Motorstom Pacific Rift est disponible depuis aujourd’hui 7 novembre dans tous les bons magasins.

On a aussi trouvé sur ce stand une scène où vous pouviez vous essayez au premier Singstar PS3 pour récupérer des goodies. Personnelement, je n’ai pas hésité une seconde, je me suis frappé la honte deux minutes sur Feel Good inc de Gorillaz pour gagner un sac Playstation Little Big Planet, une casquette Playstation et un t-shirt singstar. Alors, ça valait le coup ?

Derrière la scène on a trouvé Resistance 2. Pas de présentation du mode solo mais une 20aine de PS3 en réseau qui permettaient de se tirer la bourre sur une map multijoueur. On a malheureusement pas vraiment eu le temps d’attendre qu’un gars lache son pad pour tester, on avait d’autre jeux à voir et trop peu de temps pour tout voir. Pour information, Resistance 2 sort le 26 novembre sur PS3 et il s’agit d’un FPS où il vous faudrait dégommer de l’extraterrestre qui débarque sur Terre pour en découdre. La vidéo de présentation était vraiment magnifique mais ça ne reflète en rien la qualité d’un jeu.

Autour de ces deux gros block buster, des vidéos de présentation d’autres jeux tournaient. On a ainsi pu voir une petite vidéo du très attendu LittleBigPlanet, qui sort comme Motorstorm le 7 novembre, ou encore Fallout 3.

Le stand Ubisoft

Dans la catégorie des stand qui se font pouiller, celui là à la palme d’or. Alors que les autres stands ont des petites scènes en hauteur qui permettent aux animateurs de jeter les goodies dans la foule, celui là avait un petit présentoire avec tous les goodies en libre service. Les goodies étaient surtout à l’effigie de leur jeu

phare dont le troisième épisode arrive bientot, The Lapins cretins show. Vous aviez des stickers de lapin crétin, des masques de lapin crétin, des oreilles de lapin crétin. De notre coté, on a plutot demandé à tester le jeu, ce qui nous a permis de faire descendre une piste enneigé en gnou ou en surfant dans l’espace sur une planche à repasser grace à la balance Wiifit. Différents mini jeux étaient montrés, nottemant le jeu de danse où vous devez secouez votre wiimote et nunchuk selon les indications à l’écran.

Derrière les lapins crétins, un autre jeu important, le nouveau Prince of Persia. Première claque : alors qu’on était habitué à des décors photoréalistes, voilà que le prochain volet sera en cell shading. Et aussi, qu’est ce que c’est beau ! C’est bien la première fois que je reste sur le cul en voyant quelques décors d’une profondeur et d’un détail aussi poussé. Second claque : notre prince préféré n’est plus seul. Il se partage la vedette avec une femme. D’après ce que j’ai vu du gameplay du prince, pas grand chose n’a changé. Je sais pas ce que la femme va ajouté de plus à l’aventure et s’il faudra faire avancer les deux personnes en parrallèles. Il faudra patienter jusqu’au 4 décembre pour la réponse.

Le stand EA

Au stand EA, comme tout grand éditeur de jeu, plein de jeux en présentation. On retiendra surtout la présentation du dernier Need for Speed intitulé Undercover. Il sort le 20 novembre et promet plein de

surprise. J’espère que EA aura pris du recul après NFS Carbon bien mais pas top et un NFS Prostreet pas terrible. Dans un premier temps, on dirait que EA maitrise enfin la codage de jeu sur next gen avec des graphismes qui ressemblent enfin à quelque chose de sérieux. En soit, je n’ai pas pu le tester suffisament longtemps pour me faire un avis sur le gameplay. On nous assure que les flics sont de retour et qu’il y aura des course poursuite à déchirer sa grand mère en quatre. Attendons voir si c’est vrai.

Je vais vous passer les détails sur les jeux EA pour gamines de 6/8 ans. A part la présentatrice qui est une super bombe “chapiteau” (regardez Wayne’s World !) habillé style petite secrétaire sérieuse, il n’y avait rien pour nous ici. Passons plutot au petit endroit clos où étaient présentés les jeu EA interdits aux moins de 18 ans.

Deux jeux y étaient : Left4Dead et Dead Space. On vient de passer du petit animal mignon à la bestiole tentaculaire qui cherche à t’ouvrir la boite craniène. Petite annecdote, le coin était interdit au moins de 18 ans et j’étais en train de regarder un démembrements dans les règles de l’art avec à mes cotés un gamin d’une dizaine d’année. Et après on vient se plaindre “mon dieu mon fils jouent à des jeux violents”. C’était mon tout petit coup de gueule. Revenons à nos moutons. Ici, on a droit à du zombie et du monstre mi humain ni truc dégueu. Le premier jeu, Dead Space, raconte les péripéties d’Isaac (pas Newton, un autre), pauvre technicien, qu’on a envoyé sur un vaisseau minier réparé ce qui semble être un problème de communication. Il se retrouve bien sur bloqué sur le dit vaisseau, en compagnie de ce qu’il reste de l’équipage qui ne lui veux pas du bien. Notre brave employé va devoir se frayer un passage en démembrant à l’aide de sa découpeuse laser les trucs diformes qui lui bloquent le passage et découvrir le pourquoi du comment. Je signale qu’au moment où j’écris ces lignes, il est dispo dans votre magasin de jeux vidéo préféré.

Le deuxième jeu, on en a parlé récemment, il s’agit de Left4Dead. Personnellement, quand j’avais entendu un jeu coop avec des zombies, j’ai bondi de ma chaise en me disant “chouette, j’aurais peut etre l’occasion de jouer à une sorte de Resident Evil Outbreak mais en mieux”. Je me suis planté sur toute la ligne. Nous avons affaire à une gros jeu de shoot où vous dégommez tout ce qui bouge avec vos trois potes. J’attend le verdict final mais je flaire le jeu pas terrible terrible. Sortie le 20 novembre.

Pour finir le stand EA, un jeu très attendu, Mirror’s Edge. J’ai toujours pas compris le concept du jeu mais il faut dire que je suis lent à la détente. Au début, on nous avait présenté une charmante asiatique qui répond au doux nom de Faith qui couraient sur les toits. Par la suite, on nous a montré des scènes d’action où elle

mettait des coups de latte à des gars qui lui tiraient dessus. Au final, qu’est ce qui sort de ce jeu ? un flou complet. Les développeurs nous promettent mont et merveille mais ça se signifie rien de concret (en même temps, vous connaissez beaucoup de développeur qui vous disent que leur jeu est à chier ?). J’ai pris les commande de la PS3 et je suis parti pour une partie de saute mouton sur les toits des gratte ciel. La prise en main est rapide. Après deux trois chutes du sommet d’un gratte ciel, on commence à prendre le coup de main. Le petit truc qui me choque, c’est qu’on m’avait parlé de “jeux de course à pied au sommet des immeubles”, et là, si je cours comme un gland, c’est la chute mortelle assurée. Il faut toujours bien regarder par où il faut passer, puis prendre de l’élan et ensuite sauter. Ca a tendance à casser un soit disant rythme dynamique dont les développeurs parlent. Le jeu sortira le 14 novembre dans le pays des fromage qui puent.

C’est ici que ce termine la première partie du reportage du Micromania Game Show 2008. Dans la suite partie, je vous parlerais du bide Rock Band, d’Atari qui aiment les chevaux, de Gears of War 2, du concurrent direct de singstar sur Xboite, de World of Warcraft qui steack haché, de Tecktonik, et de Nintendo qui sait plus comment amuser les casual gamers.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gameup 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte