Magazine Humeur

Simone Veil à l’Académie

Publié le 21 novembre 2008 par Jlhuss

image0.1227251284.jpgSous le titre :”Nous avons tous de très mauvais souvenirs” nous avions publié en 2005 cette note de Chantal. Madame Veil vient d’être élue à l’Académie Française et nous représentons ce post. Il rappelle un des moments majeurs de la carrière politique de cette grande Dame.

17ans à peine, fine, jolie un père alcoolique, une mère volage, le logement est étroit. Elle a caché sa grossesse en enroulant son ventre de bandes Velpeau bien serrées, personne n’a rien vu même arrivé au terme.
L ‘accouchement a eu lieu chez elle dans la chambre à côté de celle de son père qui cuvait. Elle a mis un mouchoir dans des dents pour ne pas crier, a coupé seule le cordon selon les consignes du livre qu’elle avait acheté. L’enfant a été emballé dans un linge et descendu dans l ‘atelier du père pour que ses cris ne soient pas entendus.

Simone_veil
35ans : longue salle commune d’un hôpital parisien ; frissons intenses, fièvre et jaunisse, le praticien est pessimiste la patiente égarée. Fille- mère, un compagnon qui vient de faire sa valise et cette grossesse non attendue. Manœuvres sordides par faiseuse d’anges cupide et perfringens qui nécrose.

40ans : voyage organisé dans un pays tolérant, une somme coquette difficilement réunie, le retour rapide dans conditions désastreuses et ses formes humaines remuant faiblement au fond d’un récipient abandonné : des jumeaux.

Plus jamais ça !

Merci madame Veil ne regrettez rien. Maintenant à nous tous de parler et reparler de la contraception naturellement et très patiemment.

Chantal

éé

éé


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines