Magazine

Couronner Simone Veil, c'est couronner l'avortement

Publié le 22 novembre 2008 par Micheljanva

Extrait du communiqué d'Alexandre Simonnot :

"L’élection de Madame Simone Veil à l’Académie française est une honte et un scandale. Non-pas en raison de la médiocrité littéraire de son livre « Une vie », ni en raison de son opposition viscérale au Front National et à Jean-Marie Le Pen. Cette élection est une honte absolue car Madame Veil est la signataire d’une Loi, portant son nom, rédigée par la loge maçonnique du Grand Orient de France, qui a légalisé en France le crime abominable de l’avortement.

Comme l’avait très bien dit Jean-Marie Le Pen: « la légalisation de l’avortement dans notre pays a été une régression de plusieurs siècles, voir de plusieurs millénaires » Le Droit Romain avait un principe : « Infans conceptus pro nato habitur, de quoties comodis agetur » C'est-à-dire « l’enfant conçu est réputé comme né dès lors qu’il y va de son intérêt… » Et le premier intérêt de l’enfant conçu, c’est de vivre ! Voila une vérité que Simone Veil ne supporte pas qu’on lui rappelle. Elle ne supporte pas qu’on lui rappelle que sa loi a tué des millions d’enfants dans le ventre de leur mère. Madame Veil n’a rien à faire sous la coupole de l’Académie française. Couronner ainsi Simone Veil, c’est couronner le crime organisé, c’est couronner le génocide de l’avortement et c’est inacceptable. Comble de l’hypocrisie : Madame Veil, dans son livre, ose s’afficher en photo avec Jean-Paul II, alors que ce dernier était un ardent défenseur de la vie et fidèle opposant à la culture de mort de l’avortement."

MJ 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte