Magazine Marketing & Publicité

Orangina, quand la pub graveleuse-porno-chic donne une érection aux ventes…

Publié le 23 novembre 2008 par Frederic Canevet @conseilsmkg

publicité orangina porno chic

Lorsque les pubs originales et décalées d’Alain Chabat on fait place aux publicités Porno-chic graveleuses de l’année passée, nombreux sont ceux qui n’y ont pas cru… et pourtant Yann Gourvennec démontre dans l’article ci dessous que cela à donné une bonne érection à des ventes qui végétaient

Il y a tout juste un an, quand Odile Biger a publié son précédent billet (voir ‘la nouvelle publicité Orangina se concentre sur le produit‘) sur ce blog au sujet de la nouvelle publicité d’Orangina, je ne voyais pas personnellement - dans un monde où la sollicitation du dessous de la ceinture est omniprésent, où les publicités du porno chic ont transformé le consommateur en cobaye volontaire et assumé du porno dit chic- où était le problème. Voilà une publicité avec des animaux plus ou moins bien modélisés, un sous-entendu grivois qui faisait passer de la pulpe au pulpeux ; quelle affaire ! Une publicité de plus me disais-je.

Et je me trompais à l’évidence comme se sont trompés nombre de nos lecteurs qui ont réagi sur nos pages en se récriant. La création n’était pas terrible selon certains, la pub était d’un mauvais goût absolu selon les autres, et il est vrai que la suggestivité est assez directe, jusqu’à l’apothéose, à savoir le jaillissement (!) de la boisson gazeuse hors de sa bouteille.

›› Lire la suite …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frederic Canevet 36319 partages Voir son profil
Voir son blog