Magazine Séries

Chuck : 1.03 Tango, tango

Publié le 23 novembre 2008 par Tao
chuck et le tangoTerminé les présentations, Chuck est prêt pour sa première mission ce qui sous-entend un épisode complètement indépendant. Et je ne sais pas si à terme cela va me plaire car j’ai une nette préférence pour les séries feuilletonnantes avec de vraies intrigues à suivre au fur et à mesure et à priori Chuck ne se dirige pas dans cette direction. L’épisode est par contre très efficace, drôle et décalé comme pouvait l’être les deux précédents. Une chose est certaine, j’adore le générique. Original et drôle à l’image de la série, c’est un bon point.

Pour l’heure, La Cuidad l’un des plus dangereux et des plus mystérieux trafiquant d’armes semble être lié à une série de morts et à un tableau qui doit être mis aux enchères demain soir. L’occasion d’un nouveau rendez vous entre Chuck et Sarah, tout du moins officiellement. Officieusement il s’agit de coincer La Cuidad dont on a aucune photo et donc seul Chuck peut la reconnaître. L’intrigue est un classique de l’histoire d’espionnage mais elle possède toujours ce côté décalé et second degré montrant que la série ne se prend pas trop au sérieux. Les scènes de tango avec Captain Awesome et avec La Cuidad sont très drôles en particulier grâce à l’attitude de Chuck qui n’est visiblement pas à son aise ni dans une danse ni dans l’autre. Au moins, il peut compter sur Casey et Sarah pour le protéger pendant que lui préfère jouer les planqués. La deuxième partie de la chasse à l’homme au Buy more est encore plus savoureuse avec les deux gros balèzes sortant tout droit d’une bande dessinée. Et la lutte entre Sarah et La Cuidad sur le toit du fast food saucisse n’a rien à envier à Walker Texas ranger tant ça se voit que les deux femelles ne se touchent pas. Mais là, c’est un peu fait exprès, on est en plein dans un divertissement fun et pas dans une série aux relent conservateurs. J’ai également bien aimé l’énorme touche d’humour avec l’ancien copain de Stanford de Chuck le prenant pour un agent de la brigade financière. Une touche second degré non négligeable.

Même si on ne les voit pas beaucoup, j’aime bien Ellie et Captain Awesome, un joli petit couple. Okay, c’est sans doute parce que je suis ravi de retrouver Sarah Lancaster mais son mec est aussi très marrant car totalement ridicule tellement il ressemble à une caricature du Ken de Barbie.

La fausse romance entre Chuck et Sarah ne prend pas trop de place et je trouve celle ci très amusante car on multiplie les petites allusions et s’il est évident que Chuck en pince pour elle, Sarah ne semble pas non plus indifférente au charme très geek de Chuck.

Je suis par contre beaucoup moins convaincu par les geeks du Buy more. L’idée de l’équipe geek me plaît bien mais pour le moment elle n’est pas encore utilisée de façon très efficace même si je vois le potentiel. Chuck devenant assistant manager, je ne sais pas ce que ça peut changer pour lui ni pour l’intrigue. Cela dit, le voir donner des ordres à Casey sera sans doute très drôle.

Voilà c’est tout ce que je peux dire pour le moment. La série est plaisante, les personnages sympathiques ainsi que les intrigues mais je me demande ce que la série pourra donner sur le long terme. J’ai peur que celle ci devienne un peu trop répétitive au fur et à mesure comme peut l’être Pushing daisies. Chuck bénéficie pourtant d’une dose de fraîcheur indéniable et un humour geekesque bien à lui et je reste confiant car je commence à apprécier cette série qui offre un ton nouveau et style assez différent par rapport aux séries que j’ai l’habitude de regarder. Nulle doute, Chuck Bartowski sait comment se faire remarquer.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tao 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines