Magazine

Après celle de la presse, haro sur l'indépendance de la statistique!

Publié le 23 novembre 2008 par Nellym67

Sarkozy_hypnotiseur.jpgQuelle semaine! Pas facile de commenter à chaud la remontée en flèche de la crédibilité de l'UMP! On se bastonne dur au cimetière des éléphants, pas facile pour les militants socialistes de rester motivés pour se battre pour leur parti, et peut-être un jour pour un projet... Sarkozy se frotte les mains, son gouvernement continue à avoir les mains libres, et c'est son parti l'UMP qui est au pouvoir... bravo pour le mélange des genres mais c'est Patrick Devedjian, LE secrétaire général de l'UMP qui le confirmait aujourd'hui dans Dimanche Plus en expliquant que l'UMP n'avait qu'un leader, Nicolas Sarkozy himself, à qui il demandait toujours l'avis avant de diffuser les prises de position... Même si cela peut paraître un peu logique, on pourrait croire que l'UMP travaillerait sur un projet de société à soumettre au gouvernement, dans une volonté critique et constructive, ( et discrètement pour assurer la cohérence), mais non... l'UMP est aux ordres de Sarko, l'UMP et le gouvernement ne font vraiment qu'un, nous sommes donc cernés...

 
Et il y a suffisamment de matière pour réagir, le PS ne le fera pas, les autres partis sont un peu faiblards sans élus ou avec si peu, et François Bayrou ne peut pas à lui tout seul mobiliser les médias - souvent complices ou spectateurs passifs - pour "crier au loup!" comme il l'a encore fait aujourd'hui sur France Inter, mais sans coup d'éclat.


 
J'ai beaucoup parlé ici de l'indépendance de la presse mise à mal par le gouvernement, et de la reprise en main de ce secteur d'activités par N. Sarkozy, qui, par le biais d'états généraux de la presse, profite de la crise de la presse traversée par les journalistes pour fixer les grandes lignes de leur avenir, et insister sur certains indicateurs capables de mesurer l'état de santé de la presse : la rentabilité et l'émergence de champions mondiaux rentables... et donc sous la tutelle de propriétaires friqués... qui préfèrent leur porte-monnaie au contenu des articles.
 


Mais ce n'est pas seulement l'indépendance de la presse qui est menacée. On s'inquiète sérieusement maintenant à l'Insee... Fin de l'indépendance des statistiques publiques? C'est Médiapart (pour changer) qui relaie l'info ce week-end. En effet, dans le cadre d'une volonté de créer un «Pôle national de la statistique publique», et sous couvert d'un projet d'aménagement du territoire, on est en train de remettre en cause la totale indépendance de cet institut, garant de la démocratie puisqu'il nous fournit des chiffres objectifs qui nous informent sur l'état de santé de notre société dans les différents domaines analysés, et servent de base aux acteurs exécutifs et aux observateurs pour la prise de décisions et de positions. Sarkozy n'a jamais caché sa défiance vis à vis de l'INSEE et s'est moqué souvent de leurs statistiques et des différentes révisions de chiffres qui suivaient. Mais de là à en prendre le contrôle... Il faut avouer que quand les chiffres de croissance annoncés par l'INSEE sont pessimistes par rapport à ceux communiqués par le gouvernement, on comprend l'énervement.... Donc sans concertation aucune (avec l'INSEE je veux dire, la concertation a eu lieu entre UMPistes quand même!), on envoie une partie des statisticiens à Metz ( au moins 1000 agents), pour remplir les casernes désertées par les garnisons, en application de la réforme de la carte militaire.
 


S'appuyant sur les conséquences catastrophiques de la délocalisation de l'Office for National Statistics en Grande-Bretagne (départ du personnel, augmentation des frais suite à l'appel à des prestataires privés, perte de crédibilité, d'objectivité et... d'indépendance) et sur l'absence de concertation, une pétition circule en ce moment : ici.
Mardi aura lieu une mobilisation massive des différents acteurs de la statistiques, à tous les niveaux hiérarchiques et de toute sensibilité politique et/ou syndicale : ce sera la journée "statistiques publiques en lutte"

Après la presse, la statistique, la justice... qui sera la prochaine cible? Que tous ceux qui se disent indépendants soient sur leur garde, leur comportement n'est pas conforme à la volonté souveraine... 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nellym67 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte