Magazine

Socialistes ?

Publié le 23 novembre 2008 par Jfa

Le spectacle donné par le PS m’amène à avoir honte d’y être resté si longtemps.

Chacun sait, et notamment les journalistes qui en suivent les débats, que les votes de congrès ont toujours donné lieu à des pratiques étonnantes (par rapport à un vote démocratique), notamment dans certaines grandes fédérations dans lesquelles les résultats sont connus, à quelques voix près, avant les votes. Ce sont les mêmes qui ont toujours accepté ces moeurs, qui en bénéficient dans plus d’une douzaine de fédérations (Alpes de Haute-Provence, 71%; Aude, 78%; Bouches du Rhône, 72%; Côte d’or, 70%; Charente Maritime, 70%; Deux-Sèvres, 77%; Lozère, 78%; Mayenne, 79%; Guadeloupe, 82%; Martinique, 87%; La Réunion, 92%;  sans s’appesantir sur l’Hérault, les Hautes Alpes, la Vienne,…), avec des écarts quelquefois étonnants d’un vote à l’autre, qui hurlent à la triche, qui “n’acceptent pas” qu’on les “prive de leur victoire”? …

Selon des sources proches de Solférino, les départements les plus concernés par les fraudes et les réclamations seraient les Hautes Alpes, l’Aude, les Bouches du Rhône, la Charente Maritime, la Côte d’Or, l’Hérault, la Haute-Loire, la Mayenne, la Guadeloupe et la Réunion (où Mme Royal est arrivée largement en tête), le Nord et la Seine Maritime (où Mme Aubry est nettement devant)… On comprend mieux les hurlements pour qu’on re-vote, pour qu’il n’y ait pas de vérifications systématiques ni d’annulations, tel le pick-pocket criant “Au voleur!” pour enfumer les policiers. Ils ne veulent surtout pas d’une vérification ou d’un recomptage de tous les votes. C’est la raison d’être de la demande d’un nouveau scrutin.

Echaudée par son score modeste au vote des motions, sachant que les trois autres grandes motions (66% des votes) ne lui feraient aucun cadeau,   Mme Royal s’est employée, avec le soutien d’une partie des ex-“hollandais“, à peaufiner les dessous de la prise du PS.

La rage (il n’y a pas d’autres mots lorsqu’on voit les éructations d’un Valls) de ces gens privés de leur susucre, alors qu’ils étaient toute la semaine “allés à la pêche”  des grands élus, leur promettant monts et merveilles, affinant les combinaisons, enfonçant encore davantage ce parti dans la fange au nom de la “rénovation”, me donne la nausée. En fait, on assiste, avec le soutien de TF1, qui, bizarrement, offre à Mme Royal les infos du samedi soir, à un véritable putsch de factieux pour confisquer le PS…

Et dire que tout ça se déroule à la veille d’une crise sociale comme notre pays n’en aura pas connu depuis près d’un siècle, avec un développement formidable du chômage, de la précarité, de la pauvreté et la mise en cause des quelques acquis sociaux qui ont tenu jusque là…

Oui, ce parti aurait eu besoin d’une profonde rénovation, mais, si M. Aubry rassemble les éléphants et les vieilles habitudes, les autres rassemblent les fédérations traditionnellement les plus tricheuses et semblent avoir perfectionné les vieux mécanismes.

Oui, j’ai définitivement honte et j’attend maintenant qu’autre chose, crédible et doté d’un minimum d’honnêteté, se dessine dans le paysage politique de la gauche française.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte