Magazine High tech

Isoler les applications avec Thinstall

Publié le 24 novembre 2008 par Ecoleinfo

La société Vmware, leader en virtualisation, avait racheté la technologie Thinstall au mois de janvier. La guerre que se livre les éditeurs dans le domaine de la virtualisation n’emprunte rien au hasard.

Dll Hell : l’enfer des Dll

Apparu en 2002, l’une des raisons de l’émergence du Framework .Net était la difficulté à faire cohabiter plusieurs versions de Dll (Dynamic Link Library) utilisées par les logiciels présents sur un ordinateur disposant d’un système Windows. Pour faire face au Dll Hell, l’éditeur - en l’occurence Microsoft - avait d’ailleurs proposé l’adjonction d’un outil de vérification de fichiers système, SFC. A signaler par ailleurs que l’utilisation de la clé de registre AlwaysUnloadDll contribue à stabiliser considérablement Windows en évitant les chevauchements de versions de Dll aux effets plus que désastreux ! Malgré toutes ces “bidouilles”, du fait de la multiplication des applications sur le poste client, malgré la bonne volonté évidente de l’éditeur, les systèmes d’exploitation Windows continuent de “planter” régulièrement. On ne peut d’ailleurs pas dire que Microsoft en soit véritablement responsable.

Gestion de paquets

Les GPO (Group Policy Objects) attachés à Active Directory furent une innovation majeure en terme de déploiement des applications. Dès Windows 2000 Server, nous pouvions “packager” les applications du poste client afin de les diffuser automatiquement sur un ensemble de machines.  Des éditeurs tels que Insight avec Wininstall et Avocent avec Landesk continuent de proposer d’excellents produits pour pouvoir créer ces paquets. La version gratuite de Wininstall est présente sur le CD de Windows 2000 Server.

Thinstall : isolation des applications

La technologie Thinstall proposée par Vmware propose de créer des paquets qui embarquent l’ensemble des Dll nécessaires à leur exécution. Ainsi, lors de l’exécution du programme principal incorporé au paquet, les Dll sont attachées à l’environnement d’exécution de l’application. Le logiciel est, en quelque sorte, virtualisé. Aucun danger de contamination, en principe, des autres applications !

Les concurrents du leader de la virtualisation se sont aussi engagés dans la brêche : Citrix propose XenApp alors que Microsoft vient de commercialiser MDOP (Microsoft Desktop Optimization Pack). Le fait que les éditeurs leaders dans le marché des serveurs d’application et de la virtualisation se jettent sur cette “nouvelle” problématique tient à la multiplication des applications sur les serveurs d’applications qu’ils soient virtualisés ou non.

Petit regret : les paquets créés par Thinstall ne permettent toujours pas que les applications se lancent correctement en mode Wine, émulateur Windows sous Linux. L’isolation ne semble pas se faire aussi totalement que nous aurions pu le croire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ecoleinfo 201 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog