Magazine Beauté

Un lait d'exception

Publié le 24 novembre 2008 par Vanessa Jullien

Goutte_delait[1] Les siècles n'ont en rien entamé la réputation du lait d'anêsse qui, des grecs aux romains en passant par une célèbre reine, n'a pas été moins que remède, boisson de luxe et secret de beauté. Produit d'exception dont la comparaison avec le lait maternel humain traduit à elle seule la richesse de sa composition. Produit rare quand on sait qu'une ânesse produit 1 à 2 litres de lait par jour soit vingt fois moins qu'une vache. Produit de choix pour 2 marques aujourd'hui placées sur le créneau de la cosmétique bio au lait d'ânesse et qui chacune à leur manière s'approprie ses légendes et offre ses vertus en pâture aux consommatrices en quête d'extrême douceur.

Câlinesse , marque suisse, met l'accent sur les vertus re

Logo[1]
connues du lait d'ânesse dans la prévention de certaines maladies de peaux telles que l'eczéma et le psoriasis en proposant une gamme maman-bébé. Riche en lipides et acides gras essentiels le lait d'ânesse est un partenaire de choix pour les nourrissons dont les épidermes souvent fragiles s'accomodent à merveille de sa richesse. Et quel plaisir pour la maman de retrouver cette même odeur dans sa crème de jour et son lait corporel. Je souligne également la vraie douceur des formules, notamment le lait démaquillant. 

Anakae , marque ardéchoise, met l'accent sur le lait d'ânesse dans son globalité et sa 

Anakae[1]
cohérence. Tout d'abord en intégrant le sourcing - la fondatrice a monté son élevage d'ânesse pour lancer sa marque - puis en respectant sa rareté en proposant un lait d'ânesse bio - non lyophilisé, traite à la main. Certifiée Ecocert au même-titre que Câlinesse, Anakae propose néanmoins plus de cohérence par la valorisation des ingrédients bios dans ces formules qui n'en contiennent pas moins de 60%. Nous remarquerons aussi dans cette gamme un savon, tout bête dirais-vous mais rien de tel pour se débarrasser des peaux mortes en mettant à profit les sels minéraux présents dans le lait d'ânesse.

Nous retiendrons dans tous les cas que le lait d'ânesse de part sa richesse en lactose, en acides gras insaturés et nombreuses vitamines (A, B2, C et E) promet tout ce que la peau attend d'hydratants, d'anti-oxydants et cicatrisants. Il est à parier que de nouvelles propositions cosmétiques ne tarderont pas à vont suivre nos précurseurs.

Photo: Lactopole


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanessa Jullien 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte