Magazine

Prenez des pincettes !

Publié le 24 novembre 2008 par Dakeyne

Il est des choses que l'on doit absolument signaler à l'autre sous peine de guerre froide, mais avec énormément de diplomatie. Un non-dit ou une phrase placée au mauvais endroit, au mauvais moment ou avec le mauvais ton et la dispute peut éclater.
"Tu as un morceau de salade coincé entre les dents"
On est d'accord, ce fait doit être signalé mais pas n'importe comment. La discrétion s'impose et le ton doit être amical et non moqueur, les susceptibles peuvent extrêmement mal le prendre.
"Ce top ne te va pas"
On ne peut décemment pas laisser sortir sa compagne dans une tenue qui la boudine, qui ne la met clairement pas en valeur ou pire encore qui la rend complètement ridicule. Mais là aussi, il y a une façon de la dire. "Je préférais l'autre", "je trouve que ce top ne te met pas en valeur" seront mieux acceptés que "Tu as l'air énorme habillée comme cela".
"Tu es trop maquillée"
Elle a passé plus d'une heure à la salle de bain et en ressort complètement peinturlurée, c'est affreux et vulgaire mais comment le lui dire? Evitez toutes comparaisons avec une prostituée, cela peut être très vexant, tentez plutôt la méthode douce. "Chérie, tu es tellement belle naturellement. Je trouve que tout ce maquillage dessert ta beauté".
"Je sors mais tu n'es pas invitée"
C'est pas sympa et vous le savez, vos amis vous ont invités à sortir mais en célibataire. Alors plutôt que de provoquer la dispute quelques secondes avant de partir et de jouer à celui qui veut rester seul tant il est blessé, soyez courageux et dites-lui la vérité. N'insistez pas trop sur le fait qu'elle n'a pas été invitée, jouez-le plutôt "Nico n'est pas bien depuis sa rupture, ça risque de lui faire mal de nous voir si heureux".
"J'ai revu mon ex"
C'est un hasard, on n'en doute pas, vous avez aperçu votre ex à la pompe à essence et vous avez discuté quelques minutes. Votre compagne pourrait ne jamais l'apprendre, certes, et pourtant il faut le lui dire. Une langue de vipère qui passait par là... et cela peut rapidement dégénérer. Soyez courageux, dites-le lui dès votre retour, et ce avec le plus de nonchalance possible. "Tiens, j'ai vu Sophie à la pompe", rajoutez illico une petite pique "qu'est-ce qu'elle a grossi " et le tour est joué.
Ce n'est pas si difficile d'être honnête. Un minimum de courage et beaucoup de diplomatie et finalement tout peut être dit.
Un article de : Céline Bayet sur 7sur7.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dakeyne 294 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte