Magazine Sortir

No thanks

Publié le 24 novembre 2008 par Chrisos

Dernières publications :

Zaatar w zeit, fait au mois d’août au Liban, c’est la version libanaise et améliorée du fast food. C’est clean, c’est plutôt bon, mais par rapport à l’original (le “four” de village), c’est une version édulcorée et un peu décolorée.

À la Châtaigne, bistrot à vins corse à deux pas de l’Elysée. Je n’y ai pas croisé Christian Clavier.

Ladurée, a testé ma patience le dimanche. On ne m’y reprendra plus. C’est vrai que les touristes, c’est une clientèle plus facile.

Lundi 17 novembre, vol Air France, Paris Dublin, opéré par CityJet, que l’on devrait surnommer Air Sourire. Rarement vu des hôtesses aussi peu agréables! Et le sandwich proposé à bord, une horreur! Sur place, j’arrive à retrouver, grâce à l’UMTS, les coordonnées de l’hôtel Dylan, que j’indique au taxi. Chouette boutique-hôtel ultra design. La photo de ma chambre (chacune a une déco différente, mais le même niveau de services) est un peu terne. Atmosphère techno baroque.

Dîner indonésien et malais avec deux gaillards, Y et P. Dur choix, nasi ou mie goreng?

Mardi, journée marathon. Petit déjeuner buffet vite fait, puis nous enchainons les rendez-vous marketing client, dès 8h. De temps en temps, une pause Starbucks ou un sandwich à midi. J’en profite pour me bloquer la machoire. Nous soufflons enfin à l’aéroport, vers 18h30, autour d’une guinness et bagel pour Y P et P, et un cidre local pression (Magners) pour moi. Au retour, il y a un peut plus d’espace dans l’avion (mini sièges on dirait), sandwich différent de l’aller, mais pas meilleurs, hélas. Belle performance d’ADP : parking de l’avion devant le nouveau terminal G, mais on prend un bus jusqu’au E!

Mercredi : lasagnes de chez Faucheux. Ils ont augmenté leurs prix : sandwiches à 4€ (contre 3,5€ avant) et plats à 6€, contre (5,5 avant). Le soir, purée bicolore de pommes de terre (mal à la machoir oblige) + jambon et fromages.

Jeudi : pas de déjeuner, juste un perrier aux deux palais, pour fêter ma “victoire”. Je suis relaxé, contrairement à ce qu’espérait l’accusateur, le tribunal ne m’a pas reconnu coupable de diffamation! Le soir, galettes et crêpes chez Ti Jos, rue Delambre, avec M, O et F.

Vendredi : rouleau de printemps et porc sucré, riz cantonais de chez Tong Yen à midi. Dîner chez Yen le soir. Un couple de saligauds s’est fait passer pour nous pour prendre une table.

Samedi : un peu de pain pour commencer la journée. Une part de tarte aux quetsches et chez Gérard Mulot. L’espace dégustation sur place est vraiment riquiqui. Mensonges d’état à Odéon, puis une glace (chocolat noir, sabayon, yaourt) chez Grom, rue de Seine. Chips de vitelotte et d’aubergines, tagliatelles au speck et au roquefort. Fontainebleau à la confiture de mures pour finir. Champagne.

Dimanche : flop Ladurée. Marché Raspail sous la neige. Thé aux scones aux pommes. Chips de vitelottes again, ainsi que de pommes granny smith et de queues de champignons de Paris. Lamelles de champignons. Croques-Messieurs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chrisos 588 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine