Magazine Photos

tout ce bleu que tu me laisses

Par Richard Gonzalez

No
Fort Cochin, Kerala, août 2008


Encore une journée lente qui tamise son ciel entre les grilles. Les rancoeurs même à petites gorgées brûlent la langue. Il y a longtemps déjà que j'habite ce palais ruiné. Sa pénombre me protège mais je ne vois surgir nulle part une fièvre, une ardeur pour accrocher de nouveaux rêves à ma porte.
(à Martine, Ségo, Laurent, Pierre, Lionel, Jack, François, Henri, Bertrand...)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Richard Gonzalez 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines