Magazine

Serveur virtuel : Installer et configurer le serveur proxy

Publié le 24 novembre 2008 par Theclimber

Commencons par un bon vieux

[bash]
sudo apt-get install squid

Pour mettre en pratique Squid, il suffit simplement de configurer les navigateurs web client afin d'utiliser un proxy, ayant pour adresse celle de la machine squid. Squid écoute par défaut sur le port 3128

Par défaut Squid est configuré et fonctionnel. Cependant, on peut apporter quelques modifications afin de l'optimiser ou mieux l'adapter à certain environnement. Le fichier de configuration de Squid est /etc/squid/squid.conf.

Il y a peu de choses à modifier si ce n'est l'emplacement du (ou des) répertoire(s) cache devant stocker les objets, la quantité de mémoire que l'on alloue au process squid et l'emplacement des logs. Pour des raisons de sécurité , par défaut personne ne peut utiliser le cache, il faut explicitement donner l'autorisation à des clients. A l'origine, le fichier squid.conf contient l'intégralité de valeurs par défaut. Elles sont reconnaissables car elles sont traitées comme un commentaire (caractère #). Important : Si vous apportez des modifications au fichier de configuration, je vous conseille de laisser en commentaire la valeur par défaut des paramètres afin d'avoir toujours sous les yeux la configuration par typique de Squid.
Les paramètres importants sont :

  • http_port 3128 (c'est le port sur lequel travaille le cache, 3128 par défaut, certains déplacent ce port en 8080 dans notre cas il sera sur le port 8081)
  • cache_effective_user nobody nobody (sert à affecter un utilisateur et un groupe pour squid)
  • visible_hostname cache.knowledgeplaza.lan (c'est le nom que renvoi squid lorsqu'il est interrogé de l'extérieur)
  • cache_mem 20 MB (c'est la mémoire que l'on alloue à Squid pour tourner , valeur par défaut 8 MB).
  • cache_dir /cache 3200 16 256 (pour indiquer le répertoire devant accueillir les objets, la taille disque, le nombre de répertoires de premier et de second niveau pour le stockage)
  • cache_access_log /var/log/squid/access.log (pour indiquer à quel endroit stocker le fichier log des requêtes)
  • cache_log /var/log/squid/cache.log (pour indiquer à quel endroit stocker le fichier log de squid)
  • cache_store_log none (pour ne pas enregistrer dans un fichier de log les ecritures et effacements d'objets)

Il faut ensuite définir les règles d'accès au cache (dit access-list ou acl). Si votre cache s'insère dans un établissement scolaire, il y a de forte chance que vous ne soyez pas raccordé de façon permanente à l'Internet aussi la règle suivante suffira :

  • http_access allow all (pour autoriser tout le monde à utiliser le cache)

Pour tester le serveur proxy :
mettre la variable d'environnement http_proxy à l'adresse du proxy :

export http_proxy=http://127.0.0.1:8081

Puis trouvez une grosse image à télécharger sur le net :

wget http://adresse_de_l_image

Une fois téléchargée, réessayez la même commande ... normalement ça devrais aller beaucoup plus vite.

Références supplémentaires :

Table des matières

Pour plus de lisibilité ce tutorial est découpé par étapes en plusieurs articles. Voici les différents articles qui font partie du tutorial :

  • Choix logiciels
  • Installation de la distribution
  • Première connexion à la machine
  • Installation du serveur web Lighttpd
  • Le serveur DNS, installation et configuration
  • Installation du serveur de base de données Postgresql
  • Installer et configurer le serveur proxy
  • Installer et configurer le serveur mail

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Theclimber 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte