Magazine Internet

Cartographie personnelle et professionnelle de presence dans les medias sociaux

Publié le 24 novembre 2008 par Verbal Kint
Les politiques de promotion d'une activité ou de protection de la réputation d'un organisme sur le Web passent de plus en plus par les médias sociaux, comme j'ai déjà eu l'occasion d'en parler à maintes reprises sur ce blog. Le problème réside aujourd'hui bien plus dans la gestion globale de sa présence en ligne que dans le lancement d'opérations au coup par coup. Les fonctions stratégiques de l'entreprise sont impactées et ont désormais besoin de contrôler l'évolution de leur présence, dont dépend en partie leur réputation, sur Internet. Les cartes sociales pourraient bien répondre à ce besoin, voici comment. SocialMap.jpg Les individus sont de plus en plus présents, actifs et impliqués sur Internet à travers leurs différentes activités sur les moteurs, forums, réseaux sociaux ou autres blogs auxquels ils participent. Cette présence en hausse, qui correspond au même moment à une large vague de désintérêt pour les médias traditionnels, a pour conséquence l'augmentation des traces laissées sur le Web. De ces traces et de leur valorisation, bien souvent au travers de communautés, naît la notion de réputation en ligne, ou de "e-reputation".

Les bloggeurs sont une catégorie de personnes bien souvent adeptes de nouvelles technologies et à ce titre particulièrement sensibilisée aux thèmes liés à la réputation en ligne. Il apparaît donc comme tout à fait logique que l'émergence des cartes sociales me soit apparue à travers un blog, et non des moindres quoique certains puissent en penser, celui de Loïc. Dans une note intitulée "My social map is totally decentralized but I want it back on my blog" publiée en mai dernier, il exprimait son besoin de visibilité et de donc de contrôle de sa présence en ligne.

La décentralisation de sa présence, à travers de nombreux médias sociaux tels que des plateformes de blogs, de vidéo, de bookmarking, d'échange de liens ou encore de musique lui apparaissait alors comme difficilement contrôlable. malgré l'émergence de services comme Friendfeed, utiles à plus d'un titre mais qui ne permettent pas d'interagir à proprement parler avec ces différentes plateformes. C'est ainsi qu'il définit les premières ébauches de sa carte sociale, démarche relayée par vidéo sur YouTube puis sur Seesmic.

Un autre bloggeur repris à son tour la démarche, il s'agit de Brian Solis. Brian fait partie des professionnels des relations publiques les plus reconnus aux Etats-Unis et a pour habitude de partager son expérience à travers un blog et des livres blancs faisant office de référence pour toutes les personnes s'intéressant de près ou de loin à la conversation en ligne. Brian utilise l'outil de cartographie Mindjet pour réaliser sa propre carte sociale, qui cette fois se subdivise en différentes catégories d'outils et d'usages. S'en suit alors une conversation intéressante dans la blogosphère sur le thème du risque la dilution de la présence en ligne des organismes dans de trop nombreux médias sociaux...les choses commencent à bouger.

Il ne fallait pas attendre longtemps pour voir les professionnels des médias sociaux s'emparer de l'outil. Monty Metzger publie ainsi en septembre dernier la cartographie ci-dessus accompagné d'un guide explicatif. Monty travaille pour l'agence de communication allemande Ahead of Time et développe les stratégies corporate de ses clients et notamment de Panasonic et de sa marque Lumix. La cartographie en question représente l'environnement sur lequel Panasonic communique et entretien des relations avec les internautes. Il s'agit ici avant tout de répondre aux différents besoins recensés sur le Web tels que la collecte d'actualités, le partage d'informations, la recommandation, l'achat ferme ou encore l'information des publics grâce aux médias sociaux.

Je parie quant à moi sur le développement des représentation de politiques mettant en œuvre la conversation dans les médias sociaux, que ce soit sous la forme de cartes sociales telles qu'évoquées aujourd'hui, ou sous de nouveaux formats innovants restant à inventer. Dernière chose, pour plus d'informations sur ces sujets, je vous encourage à participer à l'évènement Café Carto 2.0 qui aura lieu le 17 décembre à Paris. Je serais ravi de vous y rencontrer.
Le blog de VerbalKint - www.verbalkint.net -

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Verbal Kint 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine