Magazine Séries

Dirty sexy money : 2.06 The injured party

Publié le 24 novembre 2008 par Tao

Le dernier épisode nous laissait croire au retour du soap débridé sans limite. Cette fois sans pour autant faire machine arrière, la série redevient plus classique et les seuls avancements ne sont soit pas des surprises, soit pas très alléchantes.

Le plus ridicule vient sans doute de cette fille sortie de nulle part renversée en voiture par Letitia et qui s’incruste chez les Darling. Certes elle a l’air très gentille mais comme introduction de personnage on a déjà vu mieux. Là elle tombe limite du ciel et tout le monde semble s’accommoder de sa présence. Et pourquoi la demoiselle est elle là ? Pour avoir une liaison ou au moins un moment d’égarement avec Tripp. Cela se voit comme le nez au milieu de la figure même si la série a la présence d’esprit de ne pas conclure tout de suite. Pour l’heure elle embrasse seulement Nick.

Et ce dernier en a bien besoin après le cat fight entre Lisa et Karen. Cette confrontation entre les deux femmes est dans un style très Dynasty avec des répliques de la mort du style ” I smell trouble or is that your perfume ? “et Lisa balançant son poing dans la figure de sa rivale. En un mot, j’ai beaucoup a-do-ré. J’aurai même voulu voir cela virer au drame. D’ailleurs j’avais repéré derrière Karen une lourde statue sur laquelle elle aurait pu s’exploser le crane et devenir amnésique. Mais nous ne sommes quand même pas allé jusque là. Si cette dispute animé n’a pas fait de blessés physiques, elle aura au moins eu raison du mariage du couple George. Lisa dit ” c’est fini ” et Nick ne lui dit pas le contraire en répondant simplement ” je sais “. Le plus drôle c’est que tous les Darling regardant la scène amusés comme s’ils étaient au théâtre. Tout simplement grandiose. Lisa attendait sans doute ce signal pour se jeter sur Jeremy ce qui va permettre d’épicer encore plus l’histoire d’autant qu’il ne semble pas en avoir fini avec Nola de son côté. Letitia étant bien trop contente de jeter à la figure de l’ex procureur qu’elle a mis en place la romance avec son fils. Toute cette grande soirée chez les Darling est absolument formidable car chacun en prend pour son grade. Et puis soap de chez soap Letitia est pile caché derrière la porte quand Tripp confie ses doutes à Nick au sujet de son mariage.

L’intrigue sur le cancer d’Andrea se poursuit mais dans une tradition toute Darling vu que Brian fait chanter le médecin. S’il n’autorise pas à la mère de son fils le traitement expérimental, les Darling retireront leur subvention à l’hôpital. C’est tellement exagéré à un point que ça en devient génial. On a parfois du mal à croire qu’il y a une dizaine épisode Brian était un pasteur tellement ses méthodes sont celles d’un redoutable requin de la finance. Et comme le dit si bien Andrea, elle n’a pas le droit de mourir car elle ne veut pas laisser son fils seul avec une bande de dégénérés comme les Darling. Je la comprends parfaitement.

Simon devient définitivement le grand méchant de la série. Il est amusant de le voir agir mais il devient de plus en plus manichéen. Ainsi on découvre maintenant qu’il a kidnappé le frère de Nola pour obtenir ce qu’il veut d’elle. J’ai trouvé cela assez grotesque. Si au départ il était le milliardaire philanthrope s’attaquant à l’empire Darling pour de nobles raisons. Il est aujourd’hui un simple méchant pour lequel on n’a pas la moindre sympathie. Dommage car Blair Underwood est vraiment super classe dans ce rôle, il mériterait d’avoir un personnage plus complexe. Mais j’oubliai, c’était le cas en saison 1. Par contre, il est amusant de constater que les méchants de l’histoire sont un afro américain et une asia américaine. Tous deux s’attaquant à l’empire blanc représenté par les Darling. Je ne sais pas si c’est voulu ou un hasard mais c’est une remarque assez drôle et/ ou intéressante.

Conclusion : Ne nous faisons pas d’illusion, profitons de ces épisodes pour ce qu’ils sont car la série touche à sa fin. Il n’est plus l’heure de se prendre la tête en espérant mieux ou en revant d’un avenir meilleur. ABC ayant décidé de ne pas renouveler la série après la commande des 13 épisodes de cette saison 2. Dommage car le potentiel est là. Pas toujours bien exploité c’est vrai mais il est là. Les personnages sont attachants, les intrigues soaps comme je les aime et un certain second degré. Je vais regretter DSM je dégusterai donc jusqu’au bout ses quelques derniers épisodes de la famille la plus décadente de New York. Peut être n’y a t’il plus de place pour un soap à l’ancienne dans l’univers impitoyable des séries télévisées.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tao 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines